June 10, 2019 / 2:22 AM / 8 days ago

Chine/Indicateurs-Croissance solide des prix immobiliers en mai

(.)

PEKIN, 18 juin (Reuters) - Principaux indicateurs économiques chinois publiés depuis le début du mois :

* HAUSSE DE 0,7% DES PRIX DES LOGEMENTS NEUFS EN MAI

18 juin - La hausse des prix des logements neufs a atteint son rythme le plus rapide en cinq mois, menée par les prix dans les petits villes, selon les calculs de Reuters à partir des données publiées mardi par le Bureau national de la statistique.

Les prix des logements neufs dans les 70 principales agglomérations chinoises ont augmenté de 0,7% en mai par rapport au mois précédent.

Sur une base annuelle, les prix ont augmenté de 10,7%, au même rythme qu’en avril (+10,7%).

Cette hausse des prix, pour un 49e mois consécutif, a surtout été portée par les plus petites villes, en hausse de 0,8% en rythme mensuel, après +0,5% en avril.

Les prix des quatre principales villes chinoises - Pékin, Shanghai, Shenzhen et Canton - ont enregistré une croissance plus lente, en hausse de 0,3% en rythme mensuel, après +0,6% en avril.

* CROISSANCE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE LA PLUS FAIBLE EN 17 ANS

14 juin - La croissance de la production industrielle chinoise a ralenti à un plus bas de plus de 17 ans de 5% en mai, ce qui est inférieur aux attentes, dernier indicateur en date à faire état d’un affaiblissement de la demande de la deuxième économie mondiale dans un contexte de guerre commerciale avec les Etats-Unis.

L’investissement en actifs immobilisés a également augmenté moins que prévu, a annoncé le Bureau national de la statistique vendredi, ce qui va sans doute intensifier les anticipations voulant que le gouvernement chinois prenne prochainement de nouvelles mesures de soutien à la croissance.

Les analystes interrogés par Reuters projetaient une hausse de la production de 5,5% en mai, par rapport à mai 2018, après une croissance de 5,4% en avril.

L’investissement en actifs immobilisés a augmenté de 5,6% sur la période janvier-mai par rapport à la période comparable de 2018, contre une hausse de 6,1% sur janvier-avril. Le consensus Reuters donnait une croissance de 6,1% sur janvier-mai.

L’investissement en actifs immobilisés du secteur privé, qui représente 60% des investissements totaux en Chine, a augmenté de 5,3% après +5,5% sur janvier-avril.

Les ventes au détail elles ont progressé de 8,6% annuellement en mai après une hausse de 7,2% en avril, qui était la plus faible depuis 16 ans. Le consensus Reuters donnait une hausse de 8,1%.

Certains analystes voient dans cette hausse davantage un effet de l’inflation que d’un regain de confiance du consommateur.

* CRÉDIT BANCAIRE EN HAUSSE EN MAI MAIS MOINS QUE PRÉVU

12 juin - Les banques chinoises ont accordé pour 1.180 milliards de yuans (150 milliards d’euros) de nouveaux prêts en mai, selon des données publiées mercredi par la banque centrale, un chiffre en hausse par rapport à avril mais inférieur aux attentes.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne des nouveaux crédits d’un montant de 1.225 milliards de yuans le mois dernier après les 1.020 milliards du mois d’avril.

L’encours de crédit a augmenté de 13,4% sur un an alors que les analystes attendaient un taux de 13,5%, comme en avril.

La croissance de la masse monétaire M2 est ressortie à 8,5% en rythme annuel, comme en avril, une progression là aussi inférieure au consensus qui la donnait à 8,6%.

* L’INFLATION ACCÉLÈRE MAIS NON LES PRIX PRODUCTEURS

12 juin - La hausse des prix à la consommation en Chine a accéléré en mai à son rythme le plus rapide en plus d’un an, mais la hausse des prix à la production a ralenti sous l’effet d’une faible demande des produits de base et du ralentissement de l’activité manufacturière, alimentant les inquiétudes sur la santé de l’économie chinoise.

L’indice des prix à la production (PPI) a progressé de 0,6% le mois dernier en rythme annuel, montrent les statistiques officielles publiées mercredi, conforme aux attentes des analystes interrogés par Reuters après un gain de 0,9% en avril.

Ces données, surveillées étroitement par les économistes et investisseurs, sont considérées comme un baromètre de la demande industrielle.

Dans un contexte de tensions commerciales accrues entre les Etats-Unis et la Chine, les observateurs craignent de voir le conflit sino-américain provoquer une récession mondiale.

L’indice des prix à la consommation (CPI) a progressé de 2,7% en mai sur un an, conforme au consensus mais à son rythme le plus élevé depuis février 2018, porté par la hausse des prix du porc. En rythme mensuel, les prix à la consommation sont restés stables, après avoir connu une hausse de 0,1% en avril.

Tableau du CPI

* REBOND INATTENDU DES EXPORTATIONS, RECUL DES IMPORTATIONS

10 juin - Les exportations chinoises ont progressé de manière inattendue en mai alors que les importations ont chuté, signe de plus de la faiblesse de la demande intérieure, ce qui pourrait inciter Pékin à intensifier ses mesures de relance.

D’après les données publiées par les douanes, les exportations ont progressé de 1,1% en mai par rapport au même mois de l’an dernier. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient au contraire un recul de 3,8%, après une contraction de 2,7% en avril.

Les importations ont chuté de 8,5% en mai alors que les analystes tablaient sur une baisse de 3,8% par rapport au même mois de l’an dernier, après une croissance de 4,0% en avril.

L’excédent commercial de la Chine a ainsi atteint 41,65 milliards de dollars (36,81 milliards d’euros) le mois dernier.

Développé

* RALENTISSEMENT DU SECTEUR DES SERVICES - PMI CAIXIN

5 juin - L’activité du secteur des services chinois a ralenti en mai à son rythme le plus faible en trois mois, sous l’effet d’un net ralentissement de la demande à l’export, montrent les résultats publiés mercredi de l’enquête réalisée par Caixin/Markit auprès des directeurs d’achats, dans un contexte de regain des tensions commerciales sino-américaines.

L’indice PMI des services calculé par Caixin/Markit est tombé à 52,7 en mai, son niveau le plus bas depuis février, après 54,5 en avril.

Il reste toutefois au-dessus du seuil de 50 qui sépare expansion et contraction de l’activité.

Pour sa part l’indice composite, qui regroupe à la fois les services et l’industrie, a chuté à 51,5 en mai après 52,7 en avril.

Développé

* L’INDICE PMI CAIXIN/MARKIT MANUFACTURIER À 50,2 EN MAI

3 juin - L’activité manufacturière en Chine a progressé à un rythme soutenu mais modéré en mai, alors que les nouvelles commandes à l’exportation ont rebondi, montrent les résultats publiés lundi de l’enquête réalisée par Caixin/Markit auprès des directeurs d’achats.

L’indice PMI manufacturier calculé par Caixin/Markit s’est établi à 50,2 le mois dernier, comme en avril, restant dans une phase d’expansion pour le troisième mois consécutif.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un indice à 50,0, pile au niveau qui sépare expansion et contraction de l’activité.

Les nouvelles commandes à l’exportation ont connu un rebond en mai à 50,4, à leur rythme le plus rapide depuis janvier, après une contraction en avril (49,1).

Développé

* Les indicateurs publiés en mai (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below