May 31, 2019 / 10:14 AM / 17 days ago

TAUX-La chute des rendements reflète la peur d'une récession

PARIS, 31 mai (Reuters) - Les rendements des emprunts d’Etat accentuent leur repli vendredi en Europe comme aux Etats-Unis, la décision de Donald Trump de taxer les importations mexicaines et l’annonce d’une contraction de l’activité manufacturière en Chine ayant réveillé chez les investisseurs la peur d’une récession.

Avec le retour de l’aversion au risque, la dette souveraine joue son rôle de valeur refuge, ce qui a notamment permis au rendement du Bund allemand à dix ans de toucher un plus bas record.

Le taux de référence de la zone euro a enfoncé le précédent plus bas de -0,204%, inscrit en juillet 2016 après la décision de la Grande-Bretagne de quitter l’Union européenne. Il évoluait autour de -0,21% vers 10h10 GMT, en baisse de quatre points de base sur la séance.

Le recul du rendement à dix ans américain est plus spectaculaire encore puisqu’il a cédé jusqu’à plus de sept points de base pour passer brièvement sous 2,15%.

Son repli a été alimenté aussi par les propos du vice-président de la Réserve fédérale, Richard Clarida, qui a déclaré jeudi que la banque centrale américaine serait prête à agir si l’inflation refusait de décoller. Les traders ont interprété ses propos comme un signal renforçant la probabilité d’une baisse de taux.

La courbe des rendements entre le bon à trois mois et l’emprunt à 10 ans reste inversée. Ce phénomène, s’il persiste, est considéré historiquement comme le signe avant-coureur d’une récession à l’horizon d’un à deux ans même si certains sur les marchés estiment que ce repère a perdu de son caractère prédictif.

“On assiste à une rotation des actions vers les obligations”, constate l’analyste Michael Hewson (CMC Markets). “Ce phénomène de hausse des prix et de baisse des rendements (des actions) pourrait devenir préoccupant”.

Le mouvement est général puisque le rendement des emprunts d’Etat grecs à 10 ans est passé sous 3% pour la première fois (-7 points de base à 2,982%).

Voir aussi:

ANALYSE-La Fed ne se laissera pas dicter sa conduite par les marchés

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below