May 31, 2019 / 6:39 AM / 4 months ago

Allemagne/Indicateurs-Léger repli du moral des ménages selon GfK

(.)

BERLIN/FRANCFORT, 26 juin (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois:

* MORAL DES MÉNAGES EN LÉGÈRE BAISSE À L’APPROCHE DE JUILLET

26 juin - Le moral des ménages allemands est en légère baisse à l’approche de juillet, dans un climat de pessimisme accru sur les perspectives de la première économie d’Europe.

L’indice le mesurant publié par l’institut GfK de Nuremberg, et calculé à partir d’un échantillon de 2.000 personnes, est à 9,8 contre 10,1 le mois dernier et alors que le consensus était à 10,0.

Cet indicateur montre que la confiance des ménages a principalement été ébranlée par la crainte de voir le secteur automobile, confronté aux tensions commerciales et à la montée en puissance des voitures électriques, supprimer des milliers d’emplois.

“Jusqu’à présent, l’indicateur sur le revenu a pu bénéficier de l’excellente évolution du marché de l’emploi en Allemagne. Mais maintenant, les voix proclamant la fin du boom de l’emploi sont de plus en plus fortes”, dit Rolf Bürkl, chercheur du GfK.

Un sous-indice mesurant les perspectives de revenu est tombé à son plus bas niveau depuis mars 2017.

Tableau:

* L’INDICE IFO REFLUE POUR LE 3E MOIS D’AFFILÉE

24 juin - Le moral des entreprises allemandes s’est dégradé pour le troisième mois d’affilée en juin, ce qui ne peut qu’alimenter les craintes de contraction de la première économie européenne au deuxième trimestre.

L’indice du climat des affaires de l’institut d’études économiques Ifo est ressorti à 97,4 contre 97,9 en mai. L’indice était attendu à 97,2.

“L’économie allemande se dirige vers le marasme”, déclare Clemens Fuest, le président de l’institut, ajoutant que le climat des affaires s’est dégradé aussi bien dans les services que dans l’industrie.

Développé:

Tableau:

* L’INDICE ZEW CHUTE À -21,1 EN JUIN

18 juin - Le sentiment des investisseurs allemands s’est encore nettement dégradé en juin en raison d’incertitudes accrues entourant l’économie mondiale et de la détérioration des indicateurs économiques allemands, selon l’enquête publiée mardi par l’institut de recherche économique ZEW.

L’indice ZEW a chuté à -21,1 ce mois-ci, bien plus que la baisse à -5,9 que prévoyaient en moyenne les économistes interrogés par Reuters, après -2,1 en mai.

“L’intensification du conflit (commercial) entre les Etats-Unis et la Chine, le risque accru d’un conflit militaire au Moyen-Orient et la probabilité plus élevée d’un Brexit sans accord assombrissent les perspectives de l’économie mondiale”, explique l’institut de Leibniz dans un communiqué.

L’étude pointe aussi les statistiques inférieures aux attentes de la production, des exportations et des ventes au détail en Allemagne au mois d’avril, en notant que “les perspectives économiques pour l’Allemagne sont redevenues négatives comme au dernier trimestre 2018.”

Le sous-indice des conditions actuelles s’est en revanche dégradé moins que prévu à 7,8 contre 8,2 en mai et 6,0 attendu par les économistes.

Développé:

* LE TAUX D’INFLATION CONFIRMÉ À 1,3% EN MAI

13 juin - La hausse de l’indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) a été confirmée à 1,3% en mai en Allemagne en variation annuelle, a annoncé jeudi Destatis, l’office fédéral de la statistique.

D’un mois sur l’autre, l’inflation est confirmée à +0,3%.

En données non harmonisées, la hausse des prix à la consommation ressort à 0,2% d’un mois sur l’autre et à 1,4% sur un an.

Ces chiffres confirment les données provisoires publiées le 31 mai, qui marquaient une décélération plus forte qu’attendu de l’inflation en Allemagne après un bond en avril.

Le taux d’inflation pour l’ensemble de la zone euro, annoncé à 1,2% en première estimation après +1,7% en avril, sera publié mardi prochain en version définitive.

Tableau:

* CHUTE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE ET DES EXPORTATIONS EN AVRIL

7 juin - La production industrielle allemande a reculé plus que prévu en avril, pénalisée par un net repli des investissements et des biens intermédiaires qui reflète les vents contraires auxquels est confrontée la première économie de la zone euro avec les tensions commerciales et les incertitudes sur le Brexit.

La production industrielle a reculé de 1,9% sur un mois, selon les données de l’Office fédéral de la statistique publiées vendredi, alors que les économistes interrogés par Reuters visaient un recul beaucoup moins que marqué de 0,4%.

Des données séparées ont par ailleurs indiqué que les exportations de l’Allemagne avaient reculé de 3,7% en avril, leur plus fort repli depuis août 2015.

Les économistes s’attendaient en moyenne à une baisse de 0,9% des exportations sur le mois.

Développé:

* HAUSSE PLUS FORTE QUE PRÉVU DES COMMANDES À L’INDUSTRIE

6 juin - Les commandes à l’industrie en Allemagne ont progressé légèrement plus que prévu en avril, démontrant une relative résistance de la première économie de la zone euro dans un contexte de tensions commerciales accrues et d’incertitudes sur le Brexit.

Ces commandes ont augmenté de 0,3% sur un mois, a annoncé jeudi l’Office fédéral de la statistique, alors que les économistes interrogés par Reuters visaient une augmentation de 0,1%.

La hausse des commandes à l’industrie pour le mois de mars a par ailleurs été révisée à +0,8% contre +0,6% annoncé initialement.

Les indicateurs publiés en mai

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below