May 29, 2019 / 10:01 AM / 4 months ago

LEAD 1-France-Le recul de l'inflation en mai accentue la pression sur la BCE

(Actualisé avec précisions, commentaires et contexte)

PARIS, 29 mai (Reuters) - L’inflation en France est tombée à son plus bas niveau depuis l’automne 2017, poursuivant une rechute amorcée à la mi-2018 et qui n’a guère connu de rémissions, comme dans l’ensemble de la zone euro, ce qui risque d’accentuer encore la pression sur la Banque centrale européenne.

La hausse de l’indice des prix à la consommation (IPC) est retombée à 1,0% sur les douze mois à fin mai, après +1,3% en avril, au plus bas depuis octobre 2017, selon une première estimation publiée par l’Insee.

La hausse de l’indice des prix harmonisé selon les normes européennes IPCH, qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, a aussi sensiblement ralenti à +1,1% après +1,5% en avril, au plus bas depuis septembre 2017.

Marc Brütsch, l’économiste en chef de Swiss Life, a dit sur Twitter s’attendre à une poursuite de la baisse de l’inflation en France jusqu’en octobre, qui la ferait passer en dessous de 1,0% pour une moyenne sur l’année de 1,2%.

Les chiffres de l’inflation pour le mois de mai en France ouvrent le bal des publications cette semaine pour les principaux pays de la zone euro.

Les données pour l’Espagne seront publiées jeudi, celles pour l’Italie et l’Allemagne vendredi.

Barclays s’attend à une décélération de la hausse des prix IPCH dans chacun de ces pays: la banque table sur un recul à 0,7% en rythme annuel pour l’Espagne après +1,6% en avril, 0,7% également en Italie après +1,1% et 1,3% en Allemagne après 2,1%.

“Dans ce contexte, nous prévoyons que l’inflation au sein de la zone euro diminuera à 1,2% en rythme annuel contre 1,7% en avril et que l’inflation ‘core’ (hors éléments volatils) chutera à 0,8% contre 1,3% en avril”, écrivait la banque d’investissement britannique dans une note publiée vendredi.

L’inflation au sein de la zone euro continue ainsi de s’éloigner de l’objectif d’une hausse des prix inférieure à mais proche de 2,0% assigné à la Banque européenne, dont le Conseil des gouverneurs tiendra une nouvelle réunion de politique monétaire le 6 juin.

L’institution monétaire actualisera à cette occasion ses projections d’inflation et de croissance.

Des économistes s’interrogent sur les conséquences d’une rechute de l’inflation, que la BCE a attribuée à des facteurs transitoires, ainsi que sur l’ancrage des anticipations d’inflation à long terme, qui se sont dégradées en parallèle.

Ils s’inquiètent aussi de la capacité de la BCE à échapper à une spirale déflationniste en Europe en cas de retournement conjoncturel, au vu des niveaux très faible de la hausse des prix.

Intervenant lors d’une conférence organisée par Breakingviews, filiale de Reuters News, Olli Rehn, le gouverneur de la banque centrale finlandaise, s’est interrogé mercredi sur l’objectif d’inflation de la BCE.

Olli Rehn a dit qu’il ne changerait pas le mandat de la BCE sur la stabilité pour le principe mais a ajouté que la question de la définition même de la stabilité des prix pourrait être étudiée.

“Ma position est que 2% n’est pas un plafond et que l’inflation peut dévier dans les deux directions”, a-t-il dit.

La faiblesse persistante de l’inflation dans les grandes économies développées a suscité un débat sur la politique monétaire et sa capacité à atteindre les objectifs d’inflation.

Sur le même thème :

* La BCE étudiera ces option lors de sa prochaine réunion.

* GRAPHES-Powell parle à l’oreille des marchés qui restent sourds à Draghi

Marc Joanny avec Marc Jones et Dhara Ranasinghe à Londres, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below