May 27, 2019 / 6:08 AM / 5 months ago

Kuroda (BoJ) souligne les dangers macroéconomiques avant le G20

TOKYO, 27 mai (Reuters) - Une grande incertitude règne sur les perspectives économiques mondiales et les tensions commerciales, le ralentissement de l’économie chinoise ainsi que les négociations du Brexit contribuent à intensifier les risques à la baisse, a déclaré lundi Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la Banque du Japon (BoJ).

“Il y a un degré d’incertitude élevé (...) et les risques baissiers sont importants”, a-t-il dit lors d’un séminaire.

Il a ajouté que le Groupe des Vingt (G20) se pencherait cette année sur les déséquilibres des balances des paiements, observant qu’être en déficit ou en excédent n’était pas soi bon ou mauvais.

Le Japon accueillera les 8 et 9 juin une réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G20 et trois semaines plus tard un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du groupe dans un contexte de tensions commerciales aggravées entre les Etats-Unis et ses principaux partenaires commerciaux.

Le Japon et les Etats-Unis négocient un accord commercial bilatéral et Donald Trump ne fait pas mystère de son agacement face à un déficit des Etats-Unis vis-à-vis du Japon de 68 milliards de dollars (60,7 milliards d’euros), alimenté surtout par le secteur automobile. (Stanley White Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below