April 30, 2019 / 8:04 AM / 2 months ago

Allemagne/Indicateurs-Le chômage baisse plus que prévu en avril

BERLIN/FRANCFORT, 30 avril (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois:

* LE CHÔMAGE BAISSE PLUS QUE PRÉVU EN AVRIL, TAUX DE 4,9% Le chômage a baissé nettement plus que prévu en Allemagne en avril, selon des données publiées mardi par l’Office fédéral du Travail, laissant entrevoir une consommation des ménages dynamique en soutien de la croissance.

Le nombre de demandeurs d’emploi a reculé de 12.000 à 2,22 millions en données ajustées des variations saisonnières, bien plus que la baisse de 5.000 attendue en moyenne par les économistes interrogés par Reuters.

Le taux de chômage est resté stable à 4,9%, au plus bas depuis la réunification allemande en 1990.

Tableau

* DÉGRADATION DU MORAL DES ENTREPRISES EN AVRIL-IFO

24 avril - Le moral des entreprises allemandes s’est dégradé en avril, alors qu’on s’attendait au contraire à ce qu’il s’améliore un peu, attestant des difficultés qu’éprouve la première économie européenne à relancer sa croissance dans un contexte de tensions commerciales.

L’indice de l’institut munichois Ifo le mesurant est ressorti mercredi à 99,2 contre un indice de mars revu en hausse à 99,7. L’indice d’avril était attendu en progression à 99,9.

“L’économie allemande continue de perdre de son allant”, a dit Clemens Fuest, le président de l’institut Ifo.

Le sous-indice des conditions actuelle est ressorti à 103,3, en baisse par rapport à un consensus le donnant à 103,6 et au sous-indice de mars revu à 103,9, et celui des anticipations a également fléchi, à 95,2 contre un consensus de 96,1.

Tableau

Développé

* NETTE AMÉLIORATION DU MORAL DES INVESTISSEURS EN AVRIL

16 avril - L’humeur des investisseurs allemands s’est améliorée pour le sixième mois d’affilée en avril, les perspectives de croissance de la première économie européenne semblant se porter mieux, tandis que la date du Brexit a été une nouvelle fois repoussée.

L’indice de l’institut d’études ZEW la mesurant est ressorti à 3,1 contre -3,6 en mars, dépassant largement le consensus qui le donnait en progression à 0,8.

Le sous-indice de l’évaluation de la conjoncture actuelle par les investisseurs est en revanche en recul et nettement inférieur au consensus, à 5,5 points contre 11,1 le mois précédent et 8,0 attendu.

Achilm Wambach, président de l’institut ZEW, a dit que la légère amélioration du sentiment économique reposait largement sur l’espoir que la situation de l’économie mondiale évoluera de façon moins défavorable qu’on ne le pensait auparavant.

“Avoir repoussé la date du Brexit a pu également contribuer à stimuler les perspectives économiques”, a-t-il ajouté.

* L’INFLATION CONFIRMÉE À 1,4% EN MARS

11 avril - La hausse de l’indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) a été confirmée à 1,4% en mars en Allemagne en variation annuelle, a annoncé jeudi Destatis, l’office fédéral de la statistique.

D’un mois sur l’autre, l’inflation est confirmée à +0,5%.

En données non harmonisées, la hausse des prix à la consommation est également confirmée, à +0,4% d’un mois sur l’autre et à 1,3% sur un an.

Ces chiffres confirment les données provisoires publiées le 28 mars.

* EXPORTATIONS ET IMPORTATIONS ONT BAISSÉ PLUS QU’ATTENDU EN FÉVRIER

8 avril - Les exportations et les importations allemandes ont subi une baisse plus marquée qu’attendu en février, montrent les statistiques publiées lundi, qui augurent d’une croissance limitée au premier trimestre.

Les exportations ont diminué de 1,3% en données corrigées des variations saisonnières (CVS) tandis que les importations reculaient de 1,6%. L’excédent commercial du mois ressort ainsi à 18,7 milliards d’euros, contre un montant révisé à 18,6 milliards en janvier.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse de 0,5% des exportations et de 0,7% des importations pour un excédent commercial de 18,0 milliards d’euros.

* LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN HAUSSE DE 0,7% EN FÉVRIER

5 avril - La production industrielle en Allemagne a progressé de 0,7% en février grâce entre autres à l’augmentation de l’activité de la construction et des biens d’équipement, montrent les statistiques publiées vendredi par Destatis, l’institut fédéral de la statistique.

Les 36 économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,5% et leurs estimations s’échelonnaient entre -0,8% et +1,6%.

Les chiffres de janvier ont en outre été revu à la hausse et montrent désormais une production industrielle inchangée alors qu’elle avait été annoncé initialement en baisse de 0,8%.

Le détail des chiffres de février montre entre autres un bond de 6,8% de l’activité de la construction et une progression de 0,6% de celle des biens d’équipement.

Tableau

* BAISSE DE 4,2% DES COMMANDES À L’INDUSTRIE EN FÉVRIER

4 avril - Les commandes à l’industrie en Allemagne ont subi en février leur plus forte baisse en plus de deux ans, affectées encore une fois par la contraction de la demande extérieure, montrent des statistiques officielles publiées jeudi.

Leur recul a été de 4,2% après une baisse révisée à 2,1% en janvier, selon les données du ministère de l’Economie.

Cette baisse inattendue est la plus forte depuis janvier 2017. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 0,3%.

Les commandes du marché intérieur ont diminué de 1,6% et celles reçues de l’étranger de 6,0%. La baisse atteint 7,9% pour les pays extérieurs à la zone euro et 2,9% pour la zone euro.

Tableau:

Les indicateurs publiés en mars (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below