April 5, 2019 / 7:00 AM / 5 months ago

France-Le déficit commercial s'est légèrement réduit en février

    PARIS, 5 avril (Reuters) - Le déficit commercial de la France s'est
légèrement réduit en février, à 4,0 milliards d'euros après 4,21 milliards en
janvier, sous l'effet notamment d'un pic exceptionnel d'exportations de navires
et bateaux, selon les statistiques CVS/CJO publiées vendredi par les Douanes.
    Sur les deux premiers mois de 2019, le déficit cumulé de la balance
commerciale française - en données corrigées de variations saisonnières et des
jours ouvrés - s'établit à 8,2 milliards, contre 10,4 milliards un an plus tôt.
    En février les importations ont légèrement augmenté (+0,4%, soit
l'équivalent de 0,2 milliard) après avoir stagné en janvier, pour atteindre un
montant de 46,9 milliards.
    Les exportations sont parallèlement reparties à la hausse, affichant une
hausse de 0,9% après leur repli de 1,1% en janvier, soit une croissance un peu
plus marquée que celle des importations, de l'ordre de 0,4 milliard d'euros. 
    Le bond des exportations a été alimenté par de très importantes livraisons
de navires et bateaux mais "ce mouvement exceptionnel devrait (...) donner lieu
à un contrecoup en mars", soulignent les Douanes dans un communiqué. 
    A l'inverse, les exportations aéronautique et spatiales ont nettement
diminué en février, principalement sous l'effet de "la chute des livraisons
d'avions de plus de 15 tonnes vers la Chine, contrecoup du haut niveau des
ventes des mois passés", précisent les Douanes.
    Le déficit des seuls produits manufacturés s'est légèrement creusé,
atteignant 3,50 milliards d'euros contre 3,07 milliards en janvier.
    Les livraisons d'Airbus ont représenté 1,95 milliard d'euros (21 appareils)
en février contre 2,07 milliards (22 appareils) un mois plus tôt.
    Par zones géographiques, le déficit avec les pays hors Europe s'est réduit à
2,85 milliards d'euros en février, après 3,32 milliards en janvier.
    Celui avec les autres pays de l'Union européenne s'est en revanche creusé à
2,71 milliards, contre 2,39 milliards en janvier. Avec la seule zone euro, il
s'est inscrit à 3,42 milliards contre 2,98 milliards un mois plus tôt.
    Dans un communiqué distinct, la Banque de France a fait état vendredi d'une
dégradation du solde des transactions courantes de la France, qui a accusé en
février un déficit de 0,8 milliard d'euros après avoir affiché en janvier un
excédent de 0,3 milliard (+0,9 milliard en première estimation), en données
CVS-CJO.
    "Cette dégradation provient principalement de la baisse du solde des
services, qui s'établit à 1,4 milliard d'euros en février après 2,7 milliards
d'euros le mois précédent", souligne la banque centrale française dans un
communiqué.
    Elle précise que cette évolution a notamment été alimentée par la diminution
de l'excédent des services de voyage, qui a diminué de 0,8 milliard d'euros pour
s'établir à 0,7 milliard. 
    Le déficit des biens est quant à lui resté quasiment stable, à 2,8 milliards
d'euros en février après 2,7 milliards en janvier. 
            
    Statistiques détaillées sur le site des Douanes : 
    bit.ly/1tEnqfW
    Données de la Banque de France : 
    bit.ly/2YOmCXY
         
 Le point sur la conjoncture française                        
 Graphique: Les chiffres clés de l'économie   tmsnrt.rs/2B7G9qP
 
 (Myriam Rivet, édité par Simon Carraud)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below