April 4, 2019 / 6:48 AM / 7 months ago

De nouveau arrêté, Ghosn demande l'aide du gouvernement français

PARIS, 4 avril (Reuters) - Carlos Ghosn a réaffirmé son innocence et a appelé à l’aide le gouvernement français après avoir été de nouveau arrêté par la justice japonaise qui l’accuse de malversations lorsqu’il était à la tête du constructeur automobile japonais Nissan.

“Je suis combatif, je suis innocent, c’est dur, il faut le savoir et je fais appel au gouvernement français pour me défendre, pour préserver mes droits en tant que citoyen pris dans un engrenage incroyable” a-t-il déclaré dans un entretien diffusé jeudi par TF1 et LCI.

L’ancien président de Nissan et ex-PDG de Renault a de nouveau été arrêté jeudi matin par les procureurs de Tokyo, qui l’accusent d’avoir violé ses obligations professionnelles et cherché à s’enrichir personnellement au détriment du constructeur japonais.

Lors d’une conférence de presse, l’avocat de Carlos Ghosn a déclaré que cette arrestation était inattendue et qu’il ferait appel de cette nouvelle arrestation.

Il a précise que le parquet de Tokyo avait confisqué à cette occasion des documents dont Carlos Ghosn avait besoin pour préparer son procès.

Interrogé sur BFM TV, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire s’est borné à déclarer que Carlos Ghosn bénéficiait de la présomption d’innocence et de la protection consulaire.

Jean-Michel Bélot avec Myriam Rivet et Pierre Serisier, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below