April 3, 2019 / 5:26 AM / 7 months ago

Ethiopian Airlines-Les pilotes ont respecté les procédures-WSJ

SINGAPOUR/ADDIS ABEBA, 3 avril (Reuters) - Les pilotes du Boeing 737 MAX d’Ethiopian Airlines, qui s’est écrasé le 10 mars dernier peu après son décollage d’Addis Abeba, ont suivi les procédures d’urgence établies par Boeing sans parvenir à reprendre le contrôle de l’appareil, rapporte le Wall Street Journal mercredi.

L’accident a provoqué la mort des 157 personnes qui se trouvaient à bord de l’avion et entraîné l’immobilisation de tous les appareils de ce modèle, le plus vendu au monde.

Boeing avait adressé aux pilotes des directives sur la procédure à suivre pour désactiver le système anti-décrochage après une précédente catastrophe survenue en Indonésie cinq mois auparavant.

Les pilotes d’Ethiopian Airlines ont désactivé le système anti-décrochage soupçonné d’être à l’origine de l’accident, peu après le décollage de l’appareil de l’aéroport d’Addis Abeba à destination de Nairobi, précise le WSJ citant une source anonyme informée du rapport préliminaire sur les causes de l’accident.

Les pilotes ont alors tenté de stabiliser l’appareil de manière manuelle, sans succès, puis ont rétabli l’alimentation électrique, ce qui a eu pour effet de réactiver le système anti-décrochage, provoquant une perte d’altitude.

Les autorités éthiopiennes doivent rendre public, à une date non précisée, le rapport préliminaire des enquêteurs sur la catastrophe.

Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below