March 29, 2019 / 10:45 AM / 5 months ago

La Turquie n'entend pas renoncer à l'achat des S-400 russes

ISTANBUL, 29 mars (Reuters) - La Turquie honorera son engagement d’acquérir auprès de la Russie des systèmes de missiles S-400 de défense aérienne malgré les protestations des Etats-Unis, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères vendredi.

“Nous nous sommes entendus avec la Russie et nous avons signé un accord. Cet accord est valable et nous discutons de la date de livraison. Cet accord est définitif”, a déclaré Mevlut Cavusoglu après une entrevue avec son homologue russe.

Des sénateurs américains ont déposé jeudi une proposition de loi soutenue par les démocrates et les républicains pour suspendre la vente de chasseurs américains F-35 à la Turquie jusqu’à ce que le gouvernement turc renonce à cette acquisition d’armement russe.

Cavusoglu a estimé que son pays avait respecté ses engagements concernant les F-35 et que des positions contradictoires s’exprimaient au sein de l’administration américaine sur ce sujet.

La Turquie participe à la production du F-35, fruit d’un programme de mille milliards de dollars mené par Lockheed Martin , mais les Etats-Unis estime que l’achat des systèmes russes est de nature à compromettre la sécurité de cet appareil.

La Turquie, membre de l’Otan, n’a pas l’intention de revendre les S-400 à un autre pays, a précisé Cavusoglu.

Daren Butler et Ezgi Erkoyun; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below