March 28, 2019 / 2:53 PM / 5 months ago

LEAD 1-Auto-ZF Friedrichshafen achète Wabco pour plus de $7 mds

(Actualisé avec précisions, contexte, cours de Bourse)

par Edward Taylor

FRANCFORT, 28 mars (Reuters) - L’équipementier automobile allemand ZF Friedrichshafen va racheter pour plus de 7 milliards de dollars (6 milliards d’euros) son concurrent américain Wabco, qui était dans son viseur depuis longtemps, afin de se renforcer dans les systèmes d’aide à la conduite en prévision de l’essor des véhicules autonomes, notamment les poids lourds.

Cette transaction entièrement en numéraire, annoncée jeudi par les deux groupes, s’effectuera au prix de 136,50 dollars par action. Ce montant représente une prime de 13% par rapport au cours de clôture du titre Wabco le 26 février, veille de l’annonce par l’équipementier américain d’une approche de ZF.

Il est cependant inférieur au cours de clôture de mercredi, à 146,01 dollars, et l’action Wabco a chuté de plus de 10% dans les premiers échanges jeudi à Wall Street.

ZF, qui aide les constructeurs automobiles à développer des boîtes de vitesse et des systèmes de transmission hybrides, était à la recherche d’un partenaire stratégique pour tenter de profiter de l’essor attendu de la conduite autonome et des véhicules connectés.

Wabco, dont le siège est à Bruxelles mais la direction est installée à Auburn Hills, dans le Michigan, est spécialisé dans les systèmes d’aide à la conduite pour les véhicules utilitaires et les camions.

Le marché de l’aide à la conduite et des véhicules autonomes devrait passer d’environ 3 milliards de dollars en 2015 à 96 milliards en 2025 et 290 milliards en 2035, estime Goldman Sachs.

PREMIÈRE TENTATIVE AVORTÉE EN 2017

“La combinaison de nos deux activités devrait accélérer davantage le développement de nouvelles technologies en matière de fonctions d’autonomie dans les véhicules utilitaires, rendant ZF moins dépendant du cycle économique du secteur des voitures de tourisme”, déclare l’équipementier allemand dans un communiqué.

L’opération, qui devrait être finalisée en 2020, a été approuvée à l’unanimité du conseil d’administration de Wabco. Elle est conditionnée à l’acquisition par ZF de plus de la moitié du capital de sa cible.

L’équipementier allemand, qui n’est pas coté, a déjà tenté de racheter Wabco en 2017 mais avait dû renoncer face à l’opposition de son propre actionnaire de contrôle, la fondation Zeppelinstiftung.

Cette dernière craignait alors que ZF n’accumule trop de dette pour financer cette acquisition peu de temps après le rachat de TRW pour 13,5 milliards de dollars en 2015.

ZF a déclaré jeudi avoir reçu des engagements financiers fermes de la part de JPMorgan pour le rachat de Wabco.

“L’acquisition stratégique de Wabco intervient au bon moment pour ZF”, affirme le directeur financier de l’équipementier allemand, Konstantin Sauer, dans un communiqué. “Après l’intégration réussie de TRW, ZF a significativement réduit son endettement.”

Goldman Sachs a conseillé Wabco sur cette opération. (Avec Sanjana Shivdas à Bangalore Catherine Mallebay-Vacqueur et Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below