March 27, 2019 / 8:26 AM / 5 months ago

Draghi (BCE) n'exclut pas de retarder encore la hausse des taux

FRANCFORT, 27 mars (Reuters) - La zone euro est confrontée à une détérioration persistante de la demande extérieure et la Banque centrale européenne est prête à reporter encore un premier relèvement de ses taux d’intérêt si nécessaire, a déclaré mercredi le président de la BCE, Mario Draghi.

“Tout comme nous l’avons fait lors de notre réunion de mars, nous ferons en sorte que la politique monétaire continue d’accompagner l’économie en ajustant nos indications sur la trajectoire future des taux (forward guidance) pour refléter les nouvelles perspectives d’inflation”, a-t-il dit lors d’une conférence à Francfort.

A l’issue de sa réunion de mars, la BCE a annoncé de nouvelles opérations d’injection de liquidités à long terme aux banques de la zone euro (TLTRO) et a reporté à 2020 au plus tôt une hausse de taux alors qu’elle évoquait auparavant le second semestre de cette année, adaptant ainsi sa politique monétaire au ralentissement de la croissance et de l’inflation.

Elle estime néanmoins que le risque d’une récession reste faible et Mario Draghi a souligné mercredi qu’un “passage à vide” n’impliquait pas nécessairement un ralentissement important. (Balazs Koranyi et Francesco Canepa, Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below