March 26, 2019 / 4:05 PM / 8 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 16H00 GMT (26/03)

MACRON, XI, MERKEL ET JUNCKER AFFICHENT DES CONVERGENCES

PARIS - Emmanuel Macron, Xi Jinping, Angela Merkel et Jean-Claude Juncker ont affiché mardi de larges convergences sur la nécessité de consolider le multilatéralisme, affaibli notamment par Donald Trump, et d’approfondir le partenariat entre l’Union européenne et la Chine malgré des divergences.

Le président français, qui recevait le président chinois, la chancelière allemande et le président de la Commission européenne à l’Elysée, a dit leur convergence sur “la nécessité de construire un multilatéralisme fort en termes de paix et de sécurité internationales”. “Sur ce point, il y a un vrai travail conjoint entre la Chine et l’Union européenne”, a-t-il ajouté lors d’une déclaration des dirigeants devant les journalistes.

Au moment où les Européens veulent des relations commerciales plus équilibrées avec la Chine, qui seront débattues lors du sommet UE-Chine le 9 avril, le président français a affirmé “la nécessité que le partenariat entre la Chine et l’Europe soit exemplaire de l’esprit de coopération qui est celui du multilatéralisme”.

“Ce que nous voulons bâtir ensemble c’est un cadre multilatéral rénové, plus juste, plus équilibré”, a poursuivi le président français.

PARIS ET PÉKIN RÉAFFIRMENT LEUR ENGAGEMENT SUR LE CLIMAT

PARIS - La France et la Chine, principal pollueur de la planète, ont réaffirmé mardi, dans une déclaration commune sur le multilatéralisme publiée au troisième jour de la visite d’Etat du président Xi Jinping à Paris, leur engagement à lutter contre le réchauffement climatique et à préserver l’environnement et la biodiversité.

Emmanuel Macron et Xi Jinping y “réaffirment leur volonté de relever ensemble les défis en ce qui concerne le changement climatique, l’érosion de la biodiversité et la protection de l’environnement”, peut-on lire dans ce texte en 37 points dont dix concernent la question climatique.

La France comme la Chine s’engagent à appliquer “dans toutes ses dimensions” l’accord de Paris de 2015 sur le climat - qui vise à contenir le réchauffement mondial sous les 2°C par rapport à l’ère préindustrielle -, “à renforcer la capacité d’application des engagements et à communiquer d’ici 2020 leur stratégie à long terme de développement à faible émission de gaz à effet de serre pour le milieu du siècle”.

ENCADRE-Principaux accords commerciaux signés lors de la visite de Xi

—-

L’UE REFUSE LES PRESSIONS AMÉRICAINES CONCERNANT HUAWEI

STRASBOURG - La Commission européenne a refusé mardi les pressions américaines pour exclure Huawei du marché de la 5G en Europe et laisse aux Etats membres de l’UE le soin de décider.

L’équipementier télécoms chinois est soupçonné par des pays occidentaux d’être utilisé par Pékin à des fins d’espionnage.

Il y a deux semaines, les Etats-Unis ont mis en garde l’Allemagne contre l’utilisation de la technologie sans fil du constructeur chinois pour faire évoluer de son réseau sans fil vers la 5G.

—-

DROITS D’AUTEURS-LE PARLEMENT EUROPÉEN ENTÉRINE L’ACCORD

STRASBOURG - Le Parlement européen a définitivement approuvé mardi le projet de directive sur le droit d’auteur à l’ère numérique qui doit permettre aux éditeurs, médias et artistes d’obtenir une rémunération auprès des plateformes internet pour la mise en ligne de leurs productions.

Les géants du net sont régulièrement accusés de capter l’essentiel de la valeur des contenus hébergés ou mis en ligne sur leurs sites, grâce à la publicité et à la monétisation des données personnelles des utilisateurs.

Après trois ans d’âpres négociations et d’un intense lobbying de la part des “Gafa” (pour Google, Amazon, Facebook, Apple) mais aussi des partisans d’un internet libre et gratuit, le texte avait fait l’objet d’un accord informel, le 13 février, entre les parlementaires et les gouvernements de l’UE.

—-

ALGÉRIE-L’ARMÉE DEMANDE QUE BOUTEFLIKA SOIT DÉCLARÉ INAPTE

ALGER- Le chef d’état-major de l’armée algérienne Ahmed Gaïd Salah a demandé mardi que le président Abdelaziz Bouteflika soit reconnu physiquement inapte à l’exercice de ses fonctions et qu’il soit procédé à son empêchement, conformément aux dispositions de la Constitution.

Cette déclaration intervient après plus d’un mois de manifestations régulières en Algérie pour demander le départ du chef de l’Etat au pouvoir depuis 1999.

“Il devient nécessaire, voire impératif d’adopter une solution pour sortir de la crise, qui répond aux revendications légitimes du peuple algérien, et qui garantit le respect des dispositions de la Constitution”, déclare le général, vice-ministre de la Défense, dans une allocution.

Gaïd Salah mentionne explicitement “la solution stipulée par la Constitution, dans son article 102”.

—-

GB-MAY POURRAIT ANNONCER SA DÉMISSION MERCREDI

LONDRES - Theresa May devrait annoncer mercredi lors d’une réunion avec des élus du Parti conservateur une date à laquelle elle s’engagera à quitter ses fonctions à la tête du gouvernement britannique, rapporte mardi un journaliste de The Sun.

Elle espère obtenir en échange le ralliement d’un nombre suffisant d’élus conservateurs à son Accord de retrait massivement rejeté par les députés le 15 janvier puis le 12 mars mais qu’elle pourrait soumettre une nouvelle fois aux voix dès jeudi à la Chambre des communes.

La réunion aura lieu mercredi à 17h00 GMT.

—-

ACCALMIE À LA FRONTIÈRE ENTE ISRAËL ET GAZA

GAZA/JERUSALEM - La flambée de violence de ces dernières heures à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, déclenchée lundi matin par un tir de roquette près de Tel Aviv, est retombée mardi matin après des échanges de tirs entre l’armée israélienne et le Hamas jusque tard dans la nuit, mais les tensions restent vives.

Israël a lancé sa riposte au tir sur Tel Aviv, qui a fait sept blessés, en lançant dans l’après-midi une série de raids aériens sur des positions du Mouvement de résistance islamique dans l’enclave côtière palestinienne. Cinq Palestiniens ont été blessés. L’Etat hébreu a également déployé des renforts à la frontière.

Dans la soirée, le Hamas et plusieurs factions armées de Gaza ont annoncé dans un communiqué qu’un cessez-le-feu avait été conclu sous la médiation de l’Egypte, au moment même où l’aviation israélienne poursuivait ses frappes.

Aucun commentaire n’a été effectué par les autorités israéliennes mais le calme était revenu mardi matin.

—-

USA-LES DÉMOCRATES DEMANDENT ACCÈS AU RAPPORT MUELLER D’ICI LE 2 AVRIL

WASHINGTON - Des représentants démocrates ont écrit à l’Attorney General (ministre fédéral de la Justice), William Barr, pour lui demander de transmettre au Congrès américain d’ici le 2 avril le rapport du procureur spécial Robert Mueller sur l’”enquête russe”, montre une lettre que Reuters a pu consulter lundi.

Robert Mueller a mis fin vendredi dernier à près de deux années d’investigations sur les soupçons de collusion entre l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie en 2016 et présenté ses conclusions à l’Attorney General William Barr.

Dans une note de synthèse de quatre pages, le patron du département de la Justice écrit que le procureur Mueller n’a pas trouvé de preuve de collusion délictueuse entre l’équipe Trump et le Kremlin lors de l’élection présidentielle de 2016. Le rapport laisse sans réponse la question de savoir si l’actuel président des Etats-Unis s’est rendu coupable d’entrave à la justice.

Donald Trump a convenu lundi que le procureur spécial Robert Mueller avait travaillé honorablement sur l’”enquête russe”, mais le président américain s’est plaint d’un “faux récit” et de personnes qu’il a accusées de “traîtrise”.

VOIR AUSSI :

ENCADRE - Pas de collusion selon Mueller, pas d’obstruction pour Barr: quelles suites pour Trump ?

ANALYSE - Les conclusions du rapport Mueller, un atout pour Trump en vue d’une réélection

CHRONOLOGIE de l’”enquête russe” du procureur Mueller

—-

APPLE SE LANCE DANS LA VIDÉO EN LIGNE, ÉLARGIT SES SERVICES

CUPERTINO, Californie - Apple a levé le voile lundi, en présence de nombreuses célébrités de Hollywood, sur son service de vidéos à la demande, l’un des piliers de sa nouvelle stratégie orientée vers les services qui devrait le placer en concurrence frontale avec Netflix et Amazon.

Confronté à la baisse des ventes d’iPhone, le groupe américain proposera en “streaming” aussi bien des créations originales que des contenus fournis par d’autres producteurs d’émissions de télévision ou de films.

Outre l’arrivée de la firme à la pomme dans la vidéo en ligne, le directeur général d’Apple, Tim Cook, a annoncé la poursuite du développement du système de paiement Apple Pay, la création d’une carte de crédit avec l’appui de Goldman Sachs et de Mastercard, le lancement d’une plate-forme de jeux et l’ajout de magazines à son kiosque d’informations en ligne, qui passe à une version par abonnement.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below