March 20, 2019 / 12:52 PM / 2 months ago

Les actionnaires de Dia appuient le plan de sauvetage de LetterOne

MADRID, 20 mars (Reuters) - Les actionnaires de la chaîne espagnole de supermarchés Dia ont approuvé mercredi le projet d’augmentation de capital de 500 millions d’euros soumis par le fonds LetterOne (L1), ouvrant ainsi la voie à une prise de contrôle du groupe par le véhicule d’investissement de l’homme d’affaires russe Mikhaïl Fridman.

L1, qui se propose de racheter les 70% du “hard discounter” qu’il ne possède pas encore, avait subordonné son offre à l’approbation de cette augmentation de capital.

Lors de l’assemblée générale, les actionnaires ont également rejeté le projet, concurrent, du conseil d’administration de Dia.

En décembre, Dia, dont l’action a chuté de plus de 90% en 2018 après trois avertissements sur résultats, a annoncé des accords avec des banques afin de garantir son financement à court terme et de pouvoir procéder une augmentation de capital de 600 millions d’euros.

Cette émission d’actions aurait contraint L1 à investir près de 200 millions d’euros rien que pour maintenir sa participation de 30%. Pour la contrer, le fonds a donc lancé une offre sur les 70% du capital du groupe espagnol qu’il ne possède pas encore.

L’offre de L1 valorise Dia à un peu plus de 410 millions d’euros.

Le titre gagnait près de 4% après le vote, mais son cours restait en deçà de l’offre à 0,67 euro proposée par L1. (Andres Gonzalez Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below