March 18, 2019 / 4:03 PM / 4 months ago

May ne peut soumettre à nouveau le même accord de retrait à un vote des Communes - Bercow

LONDRES, 18 mars (Reuters) - Le gouvernement britannique ne peut pas présenter le même accord de retrait à un nouveau vote des parlementaires qui l’ont rejeté la semaine dernière, a déclaré lundi le président de la Chambre des communes, le conservateur John Bercow.

En revanche, a-t-il argumenté, le gouvernement pourrait soumettre à un nouveau vote un texte qui ne serait pas le même que l’accord rejeté la semaine dernière. C’est, selon lui, la condition que le gouvernement de Theresa May doit remplir pour pouvoir organiser un troisième vote sur un accord de Brexit.

“Telle est ma conclusion: si le gouvernement souhaite présenter une nouvelle proposition qui ne soit ni la même, ni sensiblement la même que celle qui a été rejetée le 12 mars par cette assemblée, cela sera entièrement en ordre”, a-t-il dit.

“Ce que le gouvernement ne peut légitimement pas faire, c’est de soumettre à nouveau à cette Chambre la même proposition ou sensiblement la même proposition que cette qui a été rejetée la semaine dernière par 149 voix d’écart”, a poursuivi John Bercow.

Pour retrouver la couverture EN DIRECT des événements de la journée:

LE POINT sur les négociations du Brexit: (Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below