March 12, 2019 / 7:49 PM / 4 months ago

REACTIONS après le nouveau rejet de l'accord sur le Brexit à la Chambre des communes

(Ajoute ministre allemand des Affaires étrangères)

LONDRES, 13 mars (Reuters) - Réactions enregistrées après le rejet de l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne mardi soir à la Chambre des communes.

THERESA MAY, DEVANT LES COMMUNES

“Je regrette profondément la décision que cette Chambre a prise ce soir.

“Je continue de croire que la meilleure issue, et de loin, est que le Royaume-Uni quitte l’UE de manière ordonnée avec un accord, et que l’accord que nous avons négocié est le meilleur et dans les faits le seul accord disponible.

(...)

“Je serai claire: voter contre une sortie sans accord et pour une extension ne réglera pas les problèmes auxquels nous sommes confrontés. L’UE voudra savoir quel usage nous voulons faire d’une telle prolongation.

“Cette assemblée aura à répondre à cette question.

“Souhaite-t-elle révoquer l’Article 50 (ndlr, qui organise la sortie d’un Etat membre de l’UE) ? Veut-elle organiser un second référendum ? Ou veut-elle sortir avec un accord, mais pas avec cet accord-ci ?

“Ce ne sont pas des choix enviables, mais grâce à la décision que la Chambre a prise ce soir, il va falloir désormais y faire face.”

MICHEL BARNIER, NÉGOCIATEUR EN CHEF DES EUROPÉENS

“L’Union européenne a fait tout ce qu’elle pouvait pour aider à faire adopter l’Accord de retrait. L’impasse ne peut être réglée qu’au Royaume-Uni. Nos préparatifs en vue d’un ‘no deal’ sont désormais plus importants que jamais.”

PORTE-PAROLE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL EUROPÉEN, DONALD TUSK

“Nous regrettons l’issue du vote de ce soir.

“Du côté de l’UE, nous avons fait tout ce qui est possible pour parvenir à un accord (...) Il est difficile de voir ce que nous pourrions faire de plus.

“A seulement 17 jours du 29 mars, le vote de ce jour a significativement accentué la probabilité d’un Brexit sans accord (...) S’il devait y avoir une demande raisonnée de la part du Royaume-Uni en faveur d’une extension (de la date du Brexit), les Vingt-Sept l’étudieraient et décideraient à l’unanimité.”

JEREMY CORBYN, DIRIGEANT DU PARTI TRAVAILLISTE

“Le gouvernement a de nouveau été battu à une énorme majorité et il doit accepter que son accord est clairement mort et qu’il n’a pas le soutien de cette assemblée.

“La Première ministre a joué la montre, et la montre l’a battue. Il est temps que nous ayons une élection générale et que le peuple puisse choisir qui devrait le gouverner.”

NIGEL DODDS, N°2 DU PARTI UNIONISTE DÉMOCRATE (DUP)

“La meilleure manière d’obtenir un bon accord, la meilleure façon d’obtenir un accord que nous pourrions approuver est de maintenir la menace d’un ‘no deal’ sur la table.

“Une fois cette menace écartée, vous êtes assurés de vous voir proposer des termes moins avantageux puisque l’autre partie sait que vous ne quitterez pas la négociation.”

PRÉSIDENCE FRANÇAISE DE LA RÉPUBLIQUE

“Pour la seconde fois, le gouvernement britannique n’a pas réussi à trouver une majorité pour soutenir l’accord de retrait négocié entre le Royaume-Uni et l’Union européenne en novembre dernier.

“Après que l’Union européenne a fourni des assurances additionnelles au Royaume-Uni, en décembre, janvier et mars, nous sommes arrivés au bout de la négociation sur les conditions du retrait. La solution à l’impasse actuelle ne peut être trouvée qu’à Londres.

“Comme l’Union européenne l’affirme de façon constante et répétée, l’accord de retrait n’est pas renégociable. Ceci vaut notamment pour le ‘backstop’, qui vise à garantir l’absence de frontière physique en Irlande tout en préservant l’intégrité du marché unique.

“Alors que le Brexit doit intervenir dans 17 jours, nous allons poursuivre avec nos partenaires de l’UE notre préparation à une sortie du Royaume-Uni sans accord afin d’être prêts le 29 mars.

“Si le Royaume-Uni demandait une extension de la période de négociation, nous l’examinerions et en déciderions à l’unanimité. Comme l’a indiqué le Président de la République, nous ne pourrons en aucun cas accepter une extension sans une stratégie alternative, crédible, de la part du Royaume-Uni.”

HEIKO MAAS, MINISTRE ALLEMAND DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

“La Grande-Bretagne se rapproche d’une sortie de l’Union européenne sans accord. Nous espérons évidemment pouvoir empêcher dans les 17 jours qui viennent une sortie désordonnée.

Mais nous devons désormais attendre de voir comment évolue la situation politique en Grande-Bretagne, sans faire de spéculation. C’est entre les mains de la chambre basse du Parlement britannique.”

SIMON COVENEY, MINISTRE IRLANDAIS DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

“Les prédictions ont été suffisamment cohérentes ces derniers jours sur le fait que nous nous dirigions vers cette lourde défaite.

“Nous devons à présent être patients et calmes pour permettre que le processus se poursuive (au Parlement de)Westminster.”

MARK RUTTE, PREMIER MINISTRE NÉERLANDAIS

“La solution doit venir de Londres.”

Un éventuel report de la date du Brexit devra avoir une “justification crédible et convaincante”.

CONFÉDÉRATION DE L’INDUSTRIE BRITANNIQUE (CBI), UNE DES PRINCIPALES ORGANISATIONS PATRONALES DE GRANDE-BRETAGNE

“Trop, c’est trop. Il faut que ce soit le dernier jour de l’échec des politiques. Une nouvelle approche est nécessaire de la part de tous les partis. Des emplois et des existences en dépendent.”

VOIR AUSSI

Chaos au Royaume-Uni après le nouveau rejet de l’accord sur le Brexit

LE POINT sur les négociations du Brexit

LES TROIS VOTES aux Communes

CHRONOLOGIE des négociations du Brexit

ENCADRE Le “backstop”, point de blocage

Bureaux de Londres et de Bruxelles; Pierre Sérisier, Guy Kerivel et Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below