March 12, 2019 / 7:32 AM / 2 months ago

L'Iata abaisse sa prévision de croissance du trafic de fret aérien

* Croissance vue à +2% contre +3,6% en décembre

* Baisse de 1,8% du trafic de fret aérien en janvier

* La demande en Asie a reculé de 3,6% en janvier

par Jamie Freed

SINGAPOUR, 12 mars (Reuters) - L’Association internationale du transport aérien (Iata) a annoncé mardi avoir divisé par près de deux sa prévision de trafic annuel de fret, tablant désormais sur une croissance de 2% du marché, contre +3,7% en décembre, en raison notamment des tensions commerciales internationales et du Brexit.

Cette révision à la baisse laisse penser que les compagnies aériennes devront davantage compter sur le revenu par passager pour assurer leur croissance.

“Les évolutions du climat politique ne nous sont pas favorables”, a déclaré le directeur général de l’association, Alexandre de Juniac, lors d’une conférence à Singapour.

Le ralentissement de l’activité économique mondiale et le tassement de la confiance des consommateurs a entraîné une baisse de 1,8% du trafic mondial de fret aérien en janvier, soit la pire performance mensuelle de ces trois dernières années, a déclaré l’Iata la semaine dernière.

En 2018, le trafic de fret aérien a augmenté de 3,5%, une performance bien en deçà de la croissance de 9,7% enregistrée l’année précédente.

L’ASIE CENTRALE

Les compagnies aériennes asiatiques jouent un rôle important dans le fret, pesant à hauteur de près de 40% du marché mondial, car la région est une plaque tournante de l’industrie manufacturière et du commerce électronique.

L’Iata a annoncé la semaine dernière que la demande de fret aérien en Asie avait chuté de 3,6% en janvier en raison de la dégradation des conditions de production des exportateurs dans la région, des tensions commerciales et du ralentissement de l’économie chinoise.

Le directeur général de l’Association of Asia Pacific Airlines, Andrew Herdman, a souligné que le commerce électronique restait solide, mais que le ralentissement des commandes à l’exportation avait entraîné une baisse de la demande globale de fret.

“Les perspectives macro-économiques semblent médiocres au premier trimestre, mais pour le reste de l’année, cela dépendra beaucoup de la persistance ou non de ces différends commerciaux”, a-t-il déclaré lundi à Reuters.

Cathay Pacific Airways, Air China et Singapore Airlines, qui figurent parmi les 10 premières compagnies mondiales présentes dans le fret, ont toutes les trois fait état d’une baisse de la demande de fret international en janvier.

“L’industrie du fret aérien continue de faire face aux défis de l’évolution des tensions commerciales mondiales”, a déclaré mardi le directeur général de Singapore Airlines, Goh Choon Phong. “Le commerce mondial est à la croisée des chemins compte tenu de la position protectionniste adoptée par certaines parties du monde”.

Les autres principaux transporteurs de fret asiatiques n’ont pas encore publié les chiffres du mois janvier. (Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below