March 11, 2019 / 11:50 AM / 4 months ago

Budget: Trump veut $8,6 mds pour le mur à la frontière mexicaine

WASHINGTON, 11 mars (Reuters) - Le président Donald Trump, qui rend public ce lundi son projet de budget 2020, va demander au Congrès d’augmenter les dépenses militaires et le financement du mur qu’il veut édifier à la frontière mexicaine, ce qui laisse présager de nouveaux bras de fer moins de deux mois après la fin du plus long “shutdown” de l’histoire des Etats-Unis.

Ce projet de budget, qui doit être publié à 11h30 (15h30 GMT), devrait être rejeté par le Congrès.

Dès dimanche, les chefs de file du Parti démocrate ont mis en garde le président républicain contre la tentation de relancer la guerre budgétaire qui a conduit en décembre et janvier derniers à 35 jours de paralysie partielle des administrations fédérales.

Cette année, les enjeux sont encore plus élevés. L’année budgétaire commence aux Etats-Unis le 1er octobre, date limite pour s’accorder et permettre au gouvernement de fonctionner. C’est aussi la date limite pour relever le plafond de la dette, faute de quoi le pays pourrait se retrouver en défaut de paiement.

Selon des sources informées, Donald Trump va demander 8,6 milliards de dollars pour la construction du mur à la frontière mexicaine - six fois plus que ce que le Congrès lui a concédé ces deux dernières années pour la sécurité aux frontières.

Le budget 2017 a alloué 341 millions de dollars pour le financement d’une partie du mur. En 2018, le Congrès a débloqué 1,375 milliard de dollars supplémentaires et le même montant a été décidé pour l’année budgétaire 2019.

Donald Trump veut par ailleurs augmenter les dépenses de défense - le montant n’est pas encore connu. Pour pouvoir dépasser les plafonds de dépenses, il envisage que cette augmentation passe par le fonds des opérations d’urgence à l’étranger (OCO), normalement utilisé dans les situations d’urgence.

Le budget prévoit aussi une hausse des financements pour le contrôle de l’immigration, les soins de santé des anciens combattants et la lutte contre la dépendance aux opioïdes.

Mais les dépenses non liées à la défense seront en moyenne réduites de 5% par rapport aux plafonds fixés par le Congrès pour l’année budgétaire 2019.

Certains programmes devraient être annulés afin de ramener le total des dépenses discrétionnaires non liées à la défense sous les 542 milliards de dollars, plafond fixé par une loi de 2011.

La baisse des impôts, plutôt que la réduction du déficit, a été ces dernières années une priorité pour la Maison Blanche et le Congrès.

Le déficit a atteint 900 milliards de dollars en 2019 et la dette 22.000 milliards de dollars.

Le projet de budget propose une réduction des dépenses de 2.700 milliards de dollars sur dix ans mais le budget ne devrait pas être équilibré avant 2034. (Roberta Rampton; Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below