March 10, 2019 / 10:39 AM / in 3 months

Neuf policiers birmans tués par des séparatistes dans l'Etat de Rakhine

RANGOUN, 10 mars (Reuters) - Les séparatistes bouddhistes de l’Armée de l’Arakan (AA) ont tué neuf policiers samedi soir dans l’attaque d’un commissariat de l’ouest de la Birmanie, a annoncé dimanche le ministère de l’Information.

Les faits se sont produits à une cinquantaine de kilomètres au nord de Sittwe, capitale de l’Etat de Rakhine, autrefois appelé Arakan.

Treize policiers y avaient déjà été tués en janvier par des membres du même mouvement, après une série d’accrochages, le mois précédent.

Depuis début décembre, les affrontements ont fait plus de 5.000 déplacés. Début janvier, l’armée a reçu l’ordre d’”écraser” les séparatistes.

Plus de 730.000 membres de la minorité musulmane de la région ont par ailleurs trouvé refuge au Bangladesh pour échapper à la campagne de répression de l’armée birmane, après une série d’attentats revendiqués par les séparatistes de l’Armée du salut des Rohingyas de l’Arakan (ASRA), en août 2017. (Rédaction de Rangoun, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below