January 25, 2019 / 7:57 AM / 10 months ago

TELECOMS-La croissance de Vodafone ralentit au T3

25 janvier (Reuters) - Vodafone a fait état vendredi d’une détérioration de la croissance organique de son activité de services au troisième trimestre, en raison de conditions de marché toujours difficiles en Espagne et en Italie et d’un ralentissement en Afrique du Sud.

Au troisième trimestre, la croissance organique de celle-ci, a fléchi de quarante points de base par rapport au trimestre précédent à 0,1%, contre 0,5% au trimestre précédent.

Le deuxième opérateur télécoms mobile mondial, a cependant réaffirmé sa prévision pour l’ensemble de l’exercice clos fin mars 2019 d’une croissance de 3% du bénéfice d’exploitation ajusté et d’un flux de trésorerie disponible, hors coûts des fréquences, d’environ 5,4 milliards d’euros.

Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du secteur :

* ERICSSON PUBLIE UNE PERTE MOINS ÉLEVÉE QUE PRÉVU

25 janvier - Ericsson a fait état vendredi d’une perte d’exploitation trimestrielle moins importante que prévu et a dit être en bonne voie pour atteindre ses objectifs financiers.

L’équipementier télécoms suédois a accusé au quatrième trimestre une perte de 1,9 milliard de couronnes (185 millions d’euros) contre une perte de 19,3 milliards un an plus tôt. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une perte de trois milliards attendue par les analystes interrogés par Reuters.

Ericsson a également dit évaluer les charges de restructuration pour l’ensemble de l’année 2019 entre trois et cinq milliards de couronnes.

* TELIA FAIT MOINS BIEN QUE PRÉVU AU T4

25 janvier - L’opérateur télécoms suédois Telia a publié vendredi un bénéfice d’exploitation trimestriel inférieur aux attentes et a dit s’attendre à ce que les conditions difficiles en Suède, son premier marché, perdurent.

Au quatrième trimestre, le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda), hors éléments non récurrents, a augmenté à 6,74 milliards de couronnes suédoises (657 millions d’euros), contre 6,52 milliards un an plus tôt, mais les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 7,15 milliards.

Pour 2019, le groupe prévoit de porter son flux de trésorerie disponible des opérations poursuivies, hors licences et paiements des fréquences, entre 12,0 et 12,5 milliards de couronnes. Il propose un dividende de 2,36 couronnes, supérieur à la prévision de 2,30 couronnes.

Service Entreprises

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below