January 24, 2019 / 3:35 PM / 6 months ago

France-Des ONG interpellent Macron avant sa visite en Egypte

PARIS, 24 janvier (Reuters) - Plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme, dont Amnesty International, ont appelé jeudi la France à cesser ses exportations d’armes vers l’Egypte, accusant Emmanuel Macron de cautionner la politique répressive d’Abdel Fattah al Sissi.

Le président français se rend en Egypte du 27 au 29 janvier pour sa première visite dans ce pays depuis son élection en mai 2017. L’objectif est de renforcer les relations économiques avec cet allié “stratégique” dans la lutte contre le terrorisme.

Des signatures de contrats sont attendues, notamment pour la fourniture de 12 Rafale supplémentaires, selon La Tribune.

“Nous renouvelons notre appel à la France à cesser ces exportations, le pays étant lié par ses engagements internationaux et européens sur la vente d’armes”, a déclaré lors d’une conférence de presse Antoine Madelin, membre de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH).

“Nous demandons une présomption de refus à ces ventes tant qu’il n’y a pas de garantie quant au caractère licite” de l’usage de ces matériels, a-t-il ajouté.

La coopération militaire entre la France et l’Egypte s’est considérablement renforcée depuis l’arrivée au pouvoir d’Abdel Fattah al Sissi. Depuis 2015, l’Egypte a conclu pour quelque six milliards d’euros de contrats d’armement avec la France, pour la livraison de 24 Rafale notamment.

Dans un rapport publié en octobre dernier, Amnesty International dénonçait la livraison par la France d’équipements militaires à l’Egypte en violation du droit international, notamment des blindés fabriqués par Renault Trucks utilisés “dans certaines des opérations les plus sanglantes de la répression interne” entre 2012 et 2015.

La France a ratifié en avril 2014 le traité sur le commerce des armes stipulant que tout pays exportateur doit évaluer si la vente de ses armes pourrait servir à “commettre une violation grave du droit international des droits de l’Homme”.

“LE SILENCE DE LA FRANCE”

Selon Amnesty, Paris bafoue la position commune de l’UE de 2008 sur les exportations de technologie et d’équipements militaires et la décision de 2013 des ministres européens des Affaires étrangères de suspendre les licences d’exportation vers l’Egypte d’équipements sécuritaires et d’armes.

Lors de la venue à Paris du président égyptien en octobre 2017, Emmanuel Macron avait insisté sur l’importance du respect des droits humains, tout en refusant de donner “des leçons”. Le ministère des Affaires étrangères a assuré la semaine dernière que la France abordait “directement et franchement avec les autorités égyptiennes la question des droits de l’Homme.”

“Pour Al Sissi, ça n’a qu’une signification : c’est qu’il aura le silence de la France lors des prochaines violations des droits de l’Homme”, a dit Bahey Eldin Hassan, directeur de l’Institut du Caire pour l’étude des droits humains (CIHRS), qui vit en exil en France avec sa famille.

Pratique “systématique” de la torture (Human Rights Watch), climat de “peur” (Ligue des droits de l’Homme), arrestations d’opposants, sites internet bloqués : les ONG s’alarment régulièrement des atteintes aux droits de l’Homme en Egypte.

“En se rendant aujourd’hui en Egypte, Emmanuel Macron a déjà voté pour le maintien d’Al Sissi”, estime Bahey Eldin Hassan.

Les soutiens du maréchal Al Sissi, au pouvoir depuis 2014 et réélu en mars 2018 avec plus de 97% des voix, plaident pour une réforme constitutionnelle qui permettrait au président égyptien d’aller au-delà de son second mandat en 2022. La Constitution actuelle limite la fonction présidentielle à deux mandats consécutifs de quatre ans. (Sophie Louet avec Noémie Olive et Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below