January 24, 2019 / 1:55 PM / 2 months ago

Pas le moment de discuter de l'alliance avec Renault, dit Nissan

24 janvier (Reuters) - Ce n’est pas le moment de discuter de la structure idéale pour l’alliance entre Renault et Nissan, a déclaré jeudi le directeur général du constructeur japonais après la désignation par son partenaire français d’une nouvelle équipe dirigeante en remplacement de Carlos Ghosn.

Hiroto Saikawa a salué la nomination de Jean-Dominique Senard et de Thierry Bolloré respectivement aux postes de président et directeur général de Renault.

Il s’est dit impatient d’ouvrir un nouveau chapitre dans la relation entre Nissan et Renault, en jugeant que la communication entre les deux partenaires avait été difficile.

Nissan, qui a lui-même évincé Carlos Ghosn de la présidence de son conseil d’administration trois jours seulement après son arrestation le 19 novembre, formulera des propositions pour améliorer sa propre gouvernance lors d’une assemblée générale extraordinaire en juin.

Hiroto Saikawa a exprimé le souhait de discuter avec Jean-Dominique Senard, qui aura la “pleine responsabilité” du pilotage de l’alliance pour le compte de Renault selon les termes employés ce jeudi par le constructeur français. (Rédaction de Tokyo Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below