January 24, 2019 / 1:45 PM / 2 months ago

Principaux extraits de la conférence de presse de Mario Draghi

FRANCFORT, 24 janvier (Reuters) - Voici les principaux extraits de la conférence de presse donnée jeudi par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), laquelle a laissé sa politique monétaire inchangée, comme attendu, et confirmé son intention d’attendre l’été avant d’envisager un relèvement de taux, dans un contexte dominé par les signes de ralentissement économique.

RENDEZ-VOUS EN MARS

“Le Conseil des gouverneurs va se donner plus de temps pour évaluer dans quelle mesure ces facteurs de risque ont affecté la confiance et nous aurons une autre discussion en mars lorsque nous aurons aussi les nouvelles projections (économiques des équipes de la BCE).”

UNANIMITÉ

“Nous avons été unanimes pour reconnaître l’affaiblissement de la dynamique et le changement dans l’équilibre des risques pour la croissance. Nous avons tous été d’accord sur cela.”

“Et nous avons été unanimes dans l’évaluation des facteurs qui ont provoqué le ralentissement, et avant tout, il y a une augmentation de l’incertitude générale.”

LES BANQUES DÉSORMAIS PLUS FORTES

“Dans l’ensemble, le secteur bancaire est beaucoup plus fort qu’avant le début de la crise.”

UNE RÉCESSION PEU VRAISEMBLABLE

“”Le Conseil des gouverneurs a unanimement considéré que la probabilité d’une récession est faible.”

TLTROs

“Plusieurs participants ont soulevé la question (des TLTROs), mais aucune décision n’a été prise. Donc cela résulte de ce que nous n’avons pas débattu des mesures de politique (monétaire) cette fois, nous nous sommes seulement concentrés sur l’évaluation.”

L’ÉVALUATION AURA DES CONSÉQUENCES POUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

“De manière assez claire, l’évaluation aura des implications pour la politique (monétaire), mais nous n’en avons pas discuté.”

UNE ÉVALUATION, PAS DE DISCUSSION SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE

“Aujourd’hui, nous n’avons pas débattu des implications (pour la politique monétaire du changement dans l’équilibre des risques). La réunion d’aujourd’hui était essentiellement dédiée à une évaluation - où sommes-nous, pourquoi y sommes-nous, combien de temps le ralentissement va-t-il durer, est-ce que le ralentissement va s’aggraver ou demeurer un trou d’air passager? Ce sont les questions qui ont été posées.”

INFLATION SOUS-JACENTE À MOYEN TERME

“A l’avenir, l’inflation sous-jacente devrait augmenter sur le moyen terme, soutenue par nos mesures de politique monétaire, la poursuite de l’expansion économique et l’accélération de la croissance des salaires.”

DYNAMISME PLUS FAIBLE DE LA CROISSANCE À COURT TERME

“Le dynamisme de la croissance à court terme est sans doute plus faible que précédemment anticipé.”

RALENTISSEMENT DE LA CROISSANCE MONDIALE

“A l’avenir, l’expansion de la zone euro continuera d’être soutenue par des conditions de financement favorables, des nouvelles améliorations de l’emploi et des salaires en hausse, des prix de l’énergie plus faible et une poursuite de l’expansion de l’activité mondiale bien qu’à un rythme un peu plus faible.”

UNE STIMULATION SIGNIFICATIVE RESTE ESSENTIELLE

“Une stimulation significative par la politique monétaire reste essentielle pour soutenir la constitution de pressions sur les prix domestiques et les développements de l’inflation publiée à moyen terme.”

LE CONSEIL PRÊT À UTILISER TOUS LES INSTRUMENTS

“Le Conseil des gouverneurs se tient prêt à ajuster tous ses instruments en fonction des besoins pour s’assurer que l’inflation continue d’évoluer vers l’objectif du Conseil des gouverneurs d’une manière durable.”

RÉINVESTISSEMENT

“Nous entendons poursuivre les ré-investissements, en totalité, du remboursement du principal des titres arrivant à maturité acquis dans le cadre du programme de rachat d’actifs pour une période de temps prolongée, au-delà de la date à laquelle nous commencerons à relever les taux directeurs de la BCE, et de toute façon aussi longtemps que nécessaire.”

DES FACTEURS DE SOUTIEN À LA CROISSANCE DANS LA ZONE EURO

“Des conditions de financement favorables, une dynamique du marché du travail bien orientée et une croissance en accélération des salaires continuent de soutenir l’expansion au sein de la zone euro et une augmentation graduelle des pressions inflationnistes.”

L’INFLATION CONVERGE VERS LA CIBLE

“Cela conforte notre confiance dans la poursuite d’une convergence durable des niveaux d’inflation vers des niveaux qui sont inférieurs mais proches de 2% sur le moyen terme.”

RISQUES BAISSIERS

“Les risques entourant les perspectives de croissance de la zone euro se sont orientés à la baisse en raison de persistances des incertitudes liées aux facteurs géopolitiques et à la menace du protectionnisme, des vulnérabilités dans les marchés émergents et de la volatilité des marchés financiers.”

LES DONNÉES ÉCONOMIQUES PLUS FAIBLES QU’ATTENDU

“Les dernières données économiques disponibles ont été plus faibles qu’attendu, en raison d’une demande externe moins dynamique.”

MENACES PROTECTIONNISTES

“La persistance d’incertitudes, en particulier du fait de facteurs géopolitiques et de la menace protectionniste, pèse sur le sentiment économique.”

Marc Joanny, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below