January 23, 2019 / 4:41 PM / 4 months ago

USA-Timides pas des démocrates pour sortir du "shutdown"

WASHINGTON, 23 janvier (Reuters) - Les démocrates ont semblé faire un premier pas timide vers une possible approbation des 5,7 milliards de dollars exigés par Donald Trump pour construire un mur à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, à l’origine d’un blocage partiel de l’administration américaine depuis 33 jours.

Donald Trump refuse depuis le 22 décembre de ratifier les crédits de fonctionnement d’environ un quart des agences fédérales, laissant quelque 800.000 fonctionnaires sans salaire depuis cette date.

Le président américain exige que soient approuvés des crédits pour financer la construction d’une barrière en métal à la frontière mexicaine, promesse emblématique faite à ses électeurs lors de la campagne électorale de 2016.

James Clyburn, numéro 3 démocrate à la Chambre des représentants, en charge de la discipline de son parti, a évoqué la possibilité de voter les crédits demandés par Donald Trump à condition qu’ils ne financent pas un mur.

“Nous pourrions envisager d’accéder à cette demande en reprenant le chiffre mis sur la table par le président, si ces 5,7 milliards de dollars sont consacrés à la sécurité frontalière, et seulement à cela, avec ce que je qualifierais de mur intelligent”, a commenté James Clyburn devant la presse.

Ces crédits pourraient être employés pour l’acquisition de drones supplémentaires, d’équipements à rayons X, de capteurs sensoriels et pour l’embauche d’agents fédéraux chargés de patrouiller à la frontière.

La présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi exclut d’accorder à Donald Trump le financement qu’il demande et s’en tient au texte approuvé avant le début du “shutdown” qui prévoyait une enveloppe de 1,3 milliard de dollars.

Pelosi refuse de négocier sous la contrainte avec Donald Trump et demande une réouverture de la totalité des administrations fédérales avant le début des discussions entre le Capitole et la Maison blanche.

Le chef de file de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a prévu la tenue d’un vote jeudi sur une proposition démocrate d’une réouverture temporaire des agences fermées pour une durée de trois semaines. Cette proposition ne mentionne pas les 5,7 milliards de dollars à l’origine de la discorde.

Les chances de voir cette initiative couronnée de succès sont minces car les démocrates ont déjà adopté plusieurs textes législatifs similaires que Trump a rejetés.

McConnell prévoit également de mettre au vote une autre proposition incluant les 5,7 milliards de dollars et garantissant aux “Dreamers”, les ressortissants étrangers entrés illégalement sur le sol américain lorsqu’ils étaient enfants, un moratoire de trois ans sur les procédures d’expulsion.

Cette disposition faisait partie d’une proposition lancée par Donald Trump samedi et qui a été rejetée par les démocrates. (Richard Cowan, Susan Heavey Pierre Sérisier pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below