January 22, 2019 / 12:48 PM / in 4 months

LEAD 1-Elior fera le tri des offres sur Areas d'ici mars, Autogrill candidat-sources

(Actualisé avec contexte, cours de Bourse)

PARIS/MILAN, 22 janvier (Reuters) - Elior effectuera d’ici début mars une sélection des meilleures offres de reprise d’Areas, le numéro trois mondial de la restauration de concession qu’il a mis en vente et pour lequel l’italien Autogrill s’est porté candidat, ont déclaré mardi des sources à Reuters.

Outre Autogrill, d’autres offres, émanant d’acteurs stratégiques mais surtout de fonds d’investissement, ont également été reçues, a dit l’une des sources.

Une source proche du dossier a déclaré le 11 janvier à Reuters qu’Elior attendait des offres d’ici la fin du mois pour cette division qui pourrait valoir entre 1,5 milliard et 2,0 milliards d’euros, sur la base des évaluations des analystes.

“Il faut maintenant faire le tri et décider qui va être admis au deuxième tour, dont le deadline sera pour début mars”, a précisé une source vendredi.

Areas, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros soit 27% des ventes totales d’Elior sur l’exercice 2017-2018, est a priori une cible de prédilection pour des fonds d’investissements comme Carlyle, KKR, Lonestar ou encore Blackstone.

L’italien Cremonini et le français Lagardère ont en revanche déjà fait savoir qu’ils ne seraient probablement pas intéressés.

La valorisation de cette activité par les analystes représente entre 7,5 et 10 fois son Ebitda, contre un ratio de respectivement 8 fois et 11 fois pour ses comparables directs que sont Autogrill et le britannique SSP Group Plc.

Elior, numéro trois mondial de son secteur derrière le britannique Compass et un autre français, Sodexo , a déçu l’an dernier les investisseurs après plusieurs avertissements sur résultats et un plan à trois ans jugé insuffisamment ambitieux. Il a annoncé en novembre qu’il envisageait de scinder Areas afin de doper sa croissance.

Le titre Elior, qui a perdu environ un quart de sa valeur l’an dernier, était peu change à 12,50 euros vers 13h45 en Bourse de Paris, alors que l’indice SBF 120 recule de 0,36%.

Jean-Michel Bélot, avec Paola Arosio à Milan, édité par Benoît Van Overstraeten et Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below