January 21, 2019 / 11:21 AM / in 4 months

Peu de changements dans le nouveau gouvernement suédois

STOCKHOLM, 21 janvier (Reuters) - Le Premier ministre social-démocrate suédois Stefan Löfven, qui a obtenu vendredi dernier un second mandat, a présenté lundi un gouvernement pratiquement inchangé tout en esquissant un virage à droite de sa politique, promettant des baisses d’impôts et une réforme du marché du travail.

Il a reconduit Magdalena Andersson au ministère des Finances et Margot Wallstrom à celui des Affaires étrangères.

Le Parlement suédois a voté vendredi la confiance à Löfven pour un deuxième mandat, mettant fin à quatre mois d’impasse institutionnelle après les élections législatives de septembre qui n’avaient pas permis de dégager une majorité claire.

Löfven a accepté de conclure un accord inédit avec le centre, les libéraux et les écologistes, réunissant des formations de centre droit et de centre gauche dans une même coalition.

Le chef du gouvernement entendait sortir d’une situation de blocage provoquée par le bon score réalisé aux législatives par les Démocrates suédois, une formation d’extrême droite qui dispose désormais de 62 députés au Riksdag.

Pour s’attacher le soutien de formations de droite, Löfven a dû s’engager sur une réduction des impôts, une dérégulation du marché du travail et de celui de la location immobilière. (Bureau de Stockholm, Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below