January 15, 2019 / 10:16 AM / 4 months ago

Le marché US des options animé par un pari géant sur le S&P

NEW YORK, 15 janvier (Reuters) - Un trader resté anonyme a mis en émoi le marché américain des options d’actions lundi avec un ordre massif rappelant le pari resté célèbre de Warren Buffett sur les actions mondiales il y a plus de 10 ans.

Le trader a vendu 19.000 options de vente, dites “put”, sur l’indice S&P 500 l’obligeant à acheter l’indice de référence de Wall Street à 2.100 points au 18 décembre 2020, montrent des données de Trade Alert, une firme spécialisée dans l’analyse des options.

Si d’ici là l’indice ne décroche pas de plus de 22% par rapport à son niveau actuel de 2.582 points, ce pari rapportera quelque 175 millions de dollars (153 millions d’euros) de primes à son auteur.

Berkshire Hathaway, la société de Warren Buffett, avait vendu des milliards de dollars d’options d’actions entre 2004 et 2008 en pariant sur une hausse des marchés sur les 15 à 20 années suivantes. Ces transactions avaient été réalisées anonymement à l’époque mais des avis financiers ultérieurs ont dévoilé l’identité de leur auteur.

Les options ont rapporté à ce jour plus de quatre milliards de dollars de primes à Berkshire et la holding a encore des contrats en cours, dont une tranche finale qui expirera en 2026.

La transaction de lundi est nettement moins importante mais pourrait causer une perte de plus d’un demi-milliard de dollars à son auteur si la Bourse chute sur les deux prochaines années.

Si par exemple le S&P 500 perd 34% de sa valeur d’ici le 18 décembre 2020, le trader accusera une perte de 558 millions de dollars, selon les calculs de Refinitiv.

Le marché américain a été en proie à une forte volatilité ces derniers mois, le S&P bouclant l’année 2018 à plus de 20% de son plus haut record atteint en septembre. Il a depuis regagné la moitié du terrain perdu.

Un autre lot d’environ 3.600 des mêmes options put a été échangé lundi, portant le nombre de ces contrats à environ 24.000 sur la journée. Environ 5.000 contrats semblables avaient été échangés vendredi, selon Trade Alert.

Certains professionnels du marché estiment que le trader cherchait d’abord à couvrir une autre position plutôt que de parier purement et simplement sur une hausse du S&P.

“Les vendeurs naturels d’options baissières de long terme sont des desks de produits structurés dans les banques, qui couvrent l’exposition de leurs clientèle particulière qui achète des produits structurés avec des options put de court terme”, a réagi Benn Eifert, directeur des investissements chez QVR Advisors à San Francisco. “C’est mon avis par défaut”, a-t-il dit dans un tweet.

avec la contribution de Trevor Hunnicutt, Véronique Tison pour le service français, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below