January 14, 2019 / 4:15 PM / 4 months ago

France-Décrochage des trésoreries des entreprises en janvier-enquête

    PARIS, 14 janvier (Reuters) - La situation des trésoreries d'exploitation des entreprises
françaises s'est à nouveau nettement dégradée en ce début d'année en France, l'opinion des
responsables concernés touchant un plus bas depuis l'été 2013, au sortir de la crise financière
de la zone euro, selon l'enquête de janvier de l'institut Rexecode pour l'Association française
des trésoriers d'entreprise (AFTE) publiée lundi. 
    Selon des résultats encore provisoires, une part croissante de trésoriers interrogés
estiment que la situation de la trésorerie d'exploitation de leur société est difficile et le
solde d'opinion correspondant atteint ce mois-ci son plus bas niveau depuis août 2013, selon
cette étude mensuelle portant sur les grandes entreprises et les ETI (entreprises de taille
intermédiaire).
    L'évolution des trésoreries globales a également été jugée négativement et "ce sont donc à
la fois la situation et l'évolution de la trésorerie des grandes entreprises et des ETI qui se
dégradent régulièrement depuis le pic observé début 2017", souligne Rexecode, un institut
économique proche du patronat. 
    Comme en décembre, l'évolution de la trésorerie globale des entreprises s'est avérée en deçà
des prévisions formulées par les trésoriers, un écart alimenté de manière croissante par les
dépenses d'investissement qui pèsent sur la trésorerie.
    Près du quart (24%) des trésoriers jugeant que la trésorerie de leur entreprise est moins
bonne que prévu attribuent cette situation à l'effort d'investissement.     
    Selon Rexecode, "une proportion aussi élevée n'avait pas été observée depuis début 2016",
une période marquée par un fort dynamisme de l'investissement des entreprises, à l'approche de
la fin initialement programmée du dispositif de suramortissement des investissements productifs
des entreprises, dont la prolongation d'un an n'avait été annoncée qu'à la fin février.
    A l'heure actuelle, l'investissement progresse en réponse aux tensions sur l'appareil
productif et profite également de conditions financières toujours accommodantes. L'enquête
confirme d'ailleurs que les conditions d'accès au financement restent favorables. 
    En ce qui concernent les délais de paiement, ceux accordés aux clients semblent orientés
légèrement à la hausse mais ceux négociés avec les fournisseurs semblent avoir sensiblement
rebondi en janvier. 
    
    Données détaillées sur le site de Rexecode:
    bit.ly/2ALpNVY    
                
 Le point sur la conjoncture française                        
 Graphique: Les chiffres clés de l'économie   tmsnrt.rs/2B7G9qP
 

 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below