January 14, 2019 / 11:49 AM / 7 months ago

LEAD 1-La France a dû agir pour éviter une panne électrique européenne

(Actualisé avec précisions de RTE)

PARIS, 14 janvier (Reuters) - Le système électrique européen est passé tout près de la rupture jeudi dernier en raison d’une production insuffisante qui a contraint la France à réduire la consommation de certains clients industriels, a annoncé la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

“Le 10 janvier vers 21h00, la fréquence du système électrique français et européen est passée très en-dessous de 50 Hertz. Or, quand la fréquence s’écarte trop de ce niveau, le système électrique pourrait connaître des coupures importantes, voire un ‘black-out’”, a fait savoir le régulateur dans un communiqué diffusé samedi.

RTE, filiale de transport d’électricité détenue par EDF , la Caisse des dépôts et CNP Assurances, a en conséquence demandé immédiatement à de grands groupes industriels énergivores, dans l’acier par exemple, de réduire leur consommation d’électricité de plus de 1.500 mégawatts (MW) pour faire remonter la fréquence, ce qui a permis d’éviter une rupture.

Les six clients industriels ayant conclu avec RTE des contrats dits “d’interruptibilité” ont baissé leur consommation pendant des périodes de 20 à 45 minutes, a indiqué lundi le gestionnaire de réseau, qui a eu ainsi recours pour la première fois à ce dispositif mis en place en 2014.

L’équilibre entre offre et demande d’électricité était assuré au niveau français, a cependant fait savoir une porte-parole de RTE, sans toutefois pouvoir à ce stade préciser l’origine du déséquilibre constaté à l’échelle européenne.

“Le système a très bien fonctionné et a permis de sécuriser l’ensemble de la zone Europe”, a-t-elle également souligné.

A la suite de cet incident, la CRE a demandé à RTE “de travailler avec ses homologues européens pour identifier les causes de cet événement et proposer des mesures correctives”.

Les réseaux d’électricité européens sont interdépendants et un manque de production dans un pays, même temporaire, peut se traduire par une coupure chez ses voisins.

Le risque est logiquement plus élevé en période hivernale où le réseau électrique est très sollicité et les marges de manoeuvre en matière de production supplémentaire sont moins importantes.

Le communiqué de la CRE: bit.ly/2QMvwjg (Jean-Michel Bélot et Benjamin Mallet, édité par Benoît Van Overstraeten et Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below