January 5, 2019 / 6:29 PM / 2 months ago

LEAD 2-Pence s'entretient du shutdown avec des représentants des démocrates

(Actualisé avec déclaration de Pence, § 6)

WASHINGTON, 5 janvier (Reuters) - Le vice-président des Etats-Unis Mike Pence et d’autres hauts responsables du gouvernement ont reçu samedi des collaborateurs de parlementaires démocrates pour tenter une nouvelle fois de briser le blocage autour du financement de l’administration fédérale.

Donald Trump réclame 5,6 milliards de dollars pour financer son projet de mur à la frontière avec le Mexique et a prévenu qu’il ne promulguerait aucun projet de loi de finances qui ne respecterait pas cette condition.

L’incapacité de la Maison blanche et du Congrès à s’entendre a provoqué la fermeture d’un quart des administrations fédérales, affectant quelque 800.000 agents du service public depuis le 22 décembre.

Les démocrates, désormais majoritaires à la Chambre des représentants issue des élections de mi-mandat, ont adopté cette semaine un projet de loi de finances qui ne prévoit pas de financements supplémentaires pour le mur.

Avant cette nouvelle tentative de conciliation, à laquelle participait entre autres Jared Kushner, le gendre et conseiller de Trump, Mike Pence avait réaffirmé que l’objectif du gouvernement Trump était double: mettre fin au “shutdown” mais aussi “fournir les financements pour mettre fin à la crise à notre frontière Sud, parvenir à une sécurité véritable à la frontière et construire ce mur !”

Pence a déclaré par la suite que la rencontre avait été “productive” et que les deux parties avaient accepté de se revoir dimanche. “Il n’y a pas eu de discussion en profondeur sur le montant des fonds”, a-t-il toutefois noté.

Trump a confirmé vendredi, après une précédente réunion avec les ténors démocrates du Congrès, qu’il était prêt à un “shutdown” prolongé sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

Le président républicain a également menacé de décréter une urgence nationale pour construire le mur à la frontière avec le Mexique sans l’aval du Congrès, ce qui pourrait se heurter à des recours en justice, car seuls les parlementaires sont habilités à financer le gouvernement fédéral selon la Constitution.

Un sondage Reuters/Ipsos indiquait la semaine dernière que 50% des personnes interrogées impute à Trump la responsabilité du “shutdown” contre 32% estimant qu’elle incombe aux parlementaires démocrates et 7% aux élus républicains. (Jan Wolfe avec Richard Cowan et Susan Heavey Jean Terzian, Jean-Stéphane Brosse, Arthur Connan et Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below