January 7, 2019 / 6:00 AM / 9 months ago

RPT-GESTION-Premier signal d'achat sur les actions depuis juin 2016-BAML

 (Répétition sans changement d'une dépêche diffusée vendredi)
    * Sorties de $21,1 mds des fonds actions sur la semaine au
02/01
    * Rachats de $7,8 mds sur les fonds obligataires
    * 4e semaine consécutive de collecte nette sur les fonds en
or
    * Entrées nettes de plus de $50 mds sur les fonds monétaires

    PARIS, 7 janvier (Reuters) - Les flux sur les fonds
d'investissement collectifs donnent un signal d'achat pour la
première fois depuis juin 2016, montre une étude publiée
vendredi par Bank of America Merrill Lynch Global Research,
alors que les Bourses mondiales ont poursuivi sur les premières
séances de l'année leur mouvement de correction de la fin 2018. 
    Les fonds investis en actions ont subi des retraits massifs
de 21,1 milliards de dollars (18,5 milliards d'euros) lors de la
semaine au 2 janvier, selon cette étude hebdomadaire qui reprend
des données d'EPFR Global, société de recherche spécialisée dans
le suivi des flux de souscription des grandes sociétés
internationales de gestion.
    L'obligataire n'a pas bénéficié des dégagements sur les
actions avec de nouvelles sorties - comme sur 14 des quinze
dernières semaines - pour un montant de 7,8 milliards de dollars
sur la période sous revue. 
    Signe de la montée de l'aversion pour le risque, les fonds
en métaux précieux ont bénéficié d'une quatrième semaine
consécutive d'entrées nettes, à hauteur de 500 millions de
dollars, et les fonds monétaires ont engrangé une collecte de
50,6 milliards de dollars. 
    Au sein des fonds en actions, toutes les zones géographiques
ont enregistré des dégagements à l'exception des émergents. 
    Les fonds en actions américaines ont subi des sorties nettes
massives de 14,5 milliards de dollars et ceux dédiés aux actions
européennes des rachats à hauteurs de deux milliards de dollars.
    Les fonds en actions japonaises ont enregistré des sorties
nettes plus limitées de 200 millions de dollars sur la période,
les actifs nippons bénéficiant de leur statut de valeur refuge
dans les phases de fortes turbulences sur les marchés. 
    Les fonds en actions ont enregistré des retraits records de
84 milliards de dollars sur les six dernières semaines, plus
élevés que ceux constatés sur une période équivalente en 2008. 
    Sur la même période les fonds dédiés aux obligations
gouvernementales ont bénéficié de 24 milliards de dollars
d'entrées nettes et ceux investis en obligations en catégorie
d'investissement des rachats de 34 milliards. 
    
    
    Au vu des flux de la semaine écoulée, les analystes de
Merrill Lynch notent que l'indicateur "Bull & Bear", destiné à
identifier les signaux d'entrée ou au contraire de sortie sur
les marchés d'actifs risqués, se situe dans une zone d'achat
pour la première fois depuis juin 2016, soit juste après le coup
tabac sur les marchés provoqué par le référendum britannique en
faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. 
   
    Souscriptions(+)/Rachats(-) nets par grandes catégories de
fonds (en milliards de dollars):
 
                        Semaine au 2        2019
                           janvier       
 Actions                    -21,1          -21,1
                                         
 Obligataires               -7,8            -7,8
                                         
 Monétaires                 +50,6          +50,6
                                         
 Matières premières         +0,81          +0,81
                                         
 
    
 (Marc Joanny, édité par Marc Angrand)
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below