January 2, 2019 / 9:16 AM / in 5 months

TAUX-Les rendements chutent, le taux du Bund à un creux de 20 mois (actualisé)

(Actualisé avec précisions et commentaires)

PARIS, 2 janvier (Reuters) - Les rendements de la dette souveraine européenne chutent mercredi face aux craintes de ralentissement de la croissance mondiale, avec un repli particulièrement marqué pour le Bund allemand à dix ans, qui évolue au plus bas depuis 20 mois.

Le rendement de référence de la zone euro perd huit points de base à 0,165% vers 11h40 GMT, au plus bas depuis avril 2017, et se dirige vers sa plus forte baisse sur une séance depuis deux ans.

L’écart de rendement entre les emprunts d’Etat allemands à deux et dix ans s’est resserré jusqu’à 79,30 points de base, son niveau le plus faible depuis novembre 2016.

Le Bund joue pleinement son rôle de valeur refuge dans un climat d’aversion aux actifs risqués alimenté notamment par l’annonce d’une contraction de l’activité manufacturière chinoise en décembre, pour la première fois en 19 mois.

“La baisse du rendement du Bund reflète la faiblesse des actions et le sentiment général à l’égard du risque”, confirme Rainer Guntermann, en charge de la stratégie de taux chez Commerzbank. “La Chine est l’un des principaux facteurs, avec les PMI qui montrent une contraction du secteur manufacturier et les marchés d’actions chinois qui ont été touchés”.

Le secteur manufacturier de la zone euro souffre lui aussi puisqu’il a reculé en décembre pour le cinquième mois consécutif pour toucher un plus bas depuis février 2016.

Le mouvement sur les rendements obligataires est général puisque celui de l’OAT française à dix ans perd près de six points de base à moins de 0,65% et que celui du “gilt” britannique de même échéance en cède près de huit à 1,193%.

Le rendement des obligations d’Etat italiennes à dix ans a touché pour sa part un plus bas de trois mois et demi en réaction à l’annonce, samedi, de l’approbation par le Parlement italien du projet de budget pour 2019.

Le marché des obligations souveraines, qui passe pour l’un des plus ennuyeux du monde, a encore brillé en 2018, particulièrement dans la zone euro, malgré la fin annoncée du programme d’achats d’actifs de la Banque centrale européenne.

Aux Etats-Unis, la tendance est également à la baisse des rendements, un phénomène entretenu par les anticipations d’une pause de la Réserve fédérale dans le resserrement de sa politique monétaire.

Le taux des Treasuries à 10 ans perd mercredi plus de quatre points de base à 2,647%, au plus depuis le 26 janvier dernier.

Le repli sur les valeurs refuges profite également à l’or , qui évolue au plus haut depuis six mois, et au yen, qui a atteint un plus haut de sept mois face au dollar, autour de 108,9..

Patrick Vignal, avec Abhinav Ramnarayan à Londres, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below