December 20, 2018 / 9:16 AM / 9 months ago

"Gilets jaunes"-14 mises en examen pour la destruction d'un péage à Bandol

MARSEILLE, 20 décembre (Reuters) - Quatorze personnes soupçonnées d’avoir participé aux dégradations du péage autoroutier de Bandol (Var) en marge du mouvement des “Gilets jaunes”, ont été mises en examen et placées sous contrôle judiciaire, a-t-on appris jeudi auprès du parquet.

Elles ont été mises en examen dans le cadre d’une information judiciaire ouverte mercredi par le parquet de Toulon pour “participation à un attroupement en vue de commettre des dégradations”, “délit d’entrave à la circulation” et “incendie volontaire”.

Plusieurs prévenus sont aussi poursuivis pour des “actes de rébellion” présumés à l’encontre des forces de police. Les quatorze personnes ont été déférées mercredi devant le parquet de Toulon et ont été mises en examen en fin de soirée.

L’information judiciaire sous le contrôle de deux juges d’instruction doit établir les responsabilités dans la destruction volontaire par incendie de barrières et de cabines de péage de Vinci Autoroutes à Bandol, dans la nuit de lundi à mardi, en marge du mouvement des “Gilets jaunes”.

Au total, 17 personnes avaient été placées en garde à vue dans différents commissariats du département. (Jean-François Rosnoblet, édité par Julie Carriat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below