December 20, 2018 / 8:56 AM / 5 months ago

France-Darmanin espère un gel des tarifs des péages d'autoroutes

PARIS, 20 décembre (Reuters) - Gérald Darmanin s’est prononcé jeudi en faveur d’un gel des tarifs des péages d’autoroutes l’an prochain en France, appelant les concessionnaires à accompagner les efforts du gouvernement pour tenter d’enrayer la crise des “Gilets jaunes” en soutenant le pouvoir d’achat des Français.

Commentant les chiffres évoqués pour la hausse des péages envisagée au 1er février 2019 - une estimation moyenne de +1,8% si l’on applique la formule contractuelle, contre +1,5% en 2018, le ministre de l’Action et des Comptes publics a déclaré sur franceinfo qu’il ne “trouv(ait) pas ça très raisonnable”.

“Dans cette période particulière il faut que chacun fasse attention à ne pas donner des contre-signaux aux Français”, a-t-il dit en soulignant qu’il faisait simplement valoir son “point de vue extérieur de citoyen” puisque son ministère n’a pas autorité sur les concessionnaires autoroutiers.

“L’Etat fait des efforts pour limiter (les) dépenses contraintes (...) et donc je pense en effet qu’il serait bon que chacun en 2019” en fasse autant, qu’il s’agisse des collectivités locales ou des sociétés privées, a poursuivi Gérald Darmanin.

Au-delà des mesures annoncées en réponse aux revendications des “Gilets jaunes” (abandon de la hausse de la taxe carbone, gestes sur la CSG et le smic), l’exécutif a également appelé le secteur privé à contribuer à l’effort.

Les entreprises ont ainsi été invitées à verser à leurs salariés une prime de fin d’année défiscalisée et “désocialisée”.

Parallèlement, pour contenir la progression des dépenses contraintes, des discussions ont été menées avec différentes secteurs, aboutissant à un gel des tarifs bancaires pour 2019 , tandis que les complémentaires santé se sont également déclarées prêtes à faire un geste.

La réunion de présentation de la hausse des péages d’autoroutes pour 2019, qui aurait dû se tenir au début du mois - en plein pic de la contestation des “Gilets jaunes” - avait été annulée en raison du contexte social actuel, selon deux sources proches des concessionnaires autoroutiers.

Myriam Rivet, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below