December 7, 2018 / 2:38 PM / 4 days ago

Les traders voient la Fed limiter les hausses de taux en 2019

7 décembre (Reuters) - Les traders des futures de taux courts parient toujours vendredi que la Réserve fédérale devra ralentir sensiblement le rythme de son cycle de resserrement monétaire l’an prochain, à l’issue d’une statistique qui a montré un nombre de créations d’emplois inférieur aux attentes.

Le nombre des emplois créés a été de 155.000 le mois dernier, alors que le marché en attendait 200.000. Les statistiques d’octobre et de septembre ont été revues en baisse, avec 12.000 créations d’emplois de moins que ce qui avait été annoncé dans un premier temps.

De ce fait, les marchés doutent de plus en plus que la Fed procède à trois hausses de taux en 2019, comme elle le prévoyait voici quelques mois.

Ces doutes se fondaient, avant même la publication de la statistique de l’emploi, sur les dernières turbulences subies par la Bourse, sur les craintes d’un ralentissement économique au niveau mondial et sur le sentiment que le coup de pouce des réductions d’impôt massives du gouvernement Trump allait se dissiper.

Les dernières déclarations de Jerome Powell, le président de la Fed, sur la nécessité de “freiner” lorsque les conditions le justifient n’ont fait qu’alimenter le scepticisme quant à la capacité de la banque centrale à relever les taux sur une base trimestrielle comme elle l’a fait ces deux dernières années.

Les traders des contrats liés à l’évolution de la politique des taux n’envisagent plus qu’une seule hausse l’an prochain.

La prochaine réunion de politique monétaire de la Fed, les 18 et 19 décembre, donnera lieu à la publication des dernières prévisions de l’institut d’émission. La Fed devrait procéder à sa quatrième et dernière hausse des taux cette année à l’issue de cette réunion.

“La statistique (de l’emploi) n’est pas assez terne pour empêcher une hausse en décembre mais elle contribuera à une révision à la baisse des indications données par la banque centrale pour ce qui concerne les hausses de 2019”, dit Mohamed El-Erian (Allianz).

Ann Saphir et Jennifer Ablan, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below