December 3, 2018 / 11:20 PM / 11 days ago

LEAD 1-USA-Bonne surprise pour le marché automobile en novembre

(Actualisé avec chiffres définitifs,)

3 décembre (Reuters) - Les promotions de fin d’année ont soutenu le marché automobile américain en novembre, limitant la baisse des ventes de certaines marques et permettant au secteur dans son ensemble de répondre aux attentes des observateurs, montrent les chiffres publiés lundi par les principaux constructeurs.

General Motors, le numéro un du secteur aux Etats-Unis, a enregistré d’une hausse de 1% environ de ses ventes selon une source ayant connaissance des chiffres, alors que les analystes s’attendaient en moyenne à une baisse de plus de 2%.

Son principal concurrent, Ford, a fait état d’une chute de 7% de ses ventes tout en estimant que le marché dans son ensemble devrait avoir atteint en novembre un rythme annualisé d’au moins 17,5 millions de ventes, supérieur au consensus de marché, qui donnait 17,2 millions.

“Par rapport aux perspectives macroéconomiques, Ford a été optimiste lors de sa téléconférence sur les ventes mensuelles, suggérant une relative résistance du consommateurs face à la hausse des taux d’intérêt”, a commenté Ryan Brinkman, analyste de JPMorgan.

La hausse des taux et celle des droits de douane fait craindre en effet un ralentissement du marché automobile américain. Mais les ventes de SUV (“sport-utility vehicles”) restent pour l’instant bien orientées et le mois de novembre bénéficie généralement des campagnes de déstockage des concessionnaires à l’approche de la fin de l’année.

PROMOTIONS “MASSIVES” EN NOVEMBRE

Honda Motor et Toyota Motor ont tous les deux fait état d’un repli de leurs ventes le mois dernier, de 9,5% et 0,6% respectivement sur un an, mais Fiat Chrysler a vu les siennes bondir de 17% grâce au succès non démenti de ses SUV et de la marque Jeep, dont il est propriétaire.

Pour Charlie Chesbrough, économiste senior de Cox Automotive, maison mère du site internet spécialisé Autotrader, et du service d’évaluation Kelley Blue Book, “les promotions massives de novembre ont probablement contribué à soutenir l’affluence en fin de mois”.

Les ventes de Nissan, partenaire de Renault , ont pour leur part plongé de 19% sur un an à 110.513 unités.

Face aux signes de contraction du marché ces derniers mois, les constructeurs automobiles, notamment Ford, ont été contraints de réduire leur production de véhicules traditionnels de tourisme, pour privilégier les grands SUV et les pick-up, souvent plus rentables.

Jeff Schuster, directeur des prévisions du cabinet de conseil spécialisé LMC Automotive, a estimé qu’un ralentissement de la hausse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale en 2019 et la pause annoncée dans le relèvement des droits de douane pourraient contribuer à la stabilisation du marché automobile américain.

Les ventes totales de voitures aux Etats-Unis ont reculé l’an dernier de 2% après avoir atteint un record en 2016 à 17,55 millions d’unités. Elles devraient encore diminuer cette année.

Tableau des ventes des principaux constructeurs (Ankit Ajmera à Bangalore Claude Chendjou et Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below