December 2, 2018 / 3:08 PM / 10 days ago

Deutsche Bank n'est pas en danger d'être rachetée - Pdt

FRANCFORT, 2 décembre (Reuters) - Deutsche Bank ne court pas le risque d’être rachetée, déclare Christian Sewing, président du directoire de la première banque allemande, dont le titre a touché un plus bas historique vendredi à la suite de deux journée de perquisitions dans les locaux de l’établissement, dans le cadre d’une enquête de blanchiment d’argent liée aux “Panama papers”.

L’action Deutsche Bank a chuté de 6,2% sur les deux séances de jeudi et de vendredi du fait de ces perquisitions. Cela porte son recul depuis le début de l’année ) plus de 49%, contre un repli de 22% pour l’indice regroupant les valeurs bancaires européennes sur la période.

Deutsche Bank a beau avoir écarté les spéculations de fusion fin septembre, après des articles suggérant que la banque pourrait se rapprocher de son concurrent allemand Commerzbank ou du suisse UBS, les bruits d’un éventuel rapprochement ont continué de courir.

“Je n’ai aucune indication (concernant une fusion). Nous sommes bien partis pour réaliser notre premier bénéfice en trois ans. Ces progrès ne tarderont pas à être traduits dans notre cours de Bourse, ce n’est qu’une question de temps”, déclare Christian Sewing dans un entretien publié par le journal Bild am Sonntag. (Tom Sims, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below