December 3, 2018 / 5:04 AM / 11 days ago

BOURSE-Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)

 (Actualisé avec cours en avant-Bourse sur l'automobile,
l'Oréal/Nestlé, Genfit, Salzgitter, LafargeHolcim)
    * Variation des futures sur indice CAC 40         
    * Variation des futures sur indice Stoxx 600          
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende         
    * Le point sur les marchés européens        

    PARIS, 3 décembre (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à
la Bourse de Paris et en Europe : 
    
    * AUTOMOBILE         - Le secteur automobile pourrait
profiter de la trêve annoncée dans la guerre commerciale entre
Washington et Pékin. Le président Donald Trump a annoncé
dimanche soir que la Chine allait "abaisser et lever" ses droits
de douane sur les importations d'automobiles américaines,
frappées actuellement par des taxes douanières de 40%, ce qui
devrait profiter aux constructeurs allemands qui exportent en
Chine.              Les titres DAIMLER           , BMW          
et VOLKSWAGEN            , ainsi que ceux des équipementiers
automobiles, sont attendus en hausse entre 3% et 5% à
l'ouverture.  
    
    * TECHNOLOGIE         et RESSOURCES DE BASE         sont
aussi susceptibles de réagir positivement à l'accord commercial
temporaire conclu entre les Etats-Unis et la Chine. Les cours
des matières premières évoluent en forte hausse lundi. 
    
    * RENAULT           - Le Premier ministre japonais Shinzo
Abe a dit au président français Emmanuel Macron qu'il estimait
qu'il reviendrait aux actionnaires privés de se prononcer sur
l'avenir de l'alliance Renault-Nissan         , a-t-on appris
vendredi auprès d'un porte-parole du chef du gouvernement
japonais.             
    
    * L'ORÉAL          , NESTLÉ          - La participation de
Nestlé dans L'Oréal figure de manière "active à l'agenda du
conseil d'administration", déclare le président du groupe suisse
dans un entretien au Financial Times.
    
    * CRÉDIT AGRICOLE Consumer Finance           et BANCO BPM
          ont annoncé vendredi avoir signé un protocole
d'entente irrévocable visant à renforcer leur partenariat global
sur le marché italien du crédit à la consommation pour les 15
prochaines années. L'accord prévoit l'acquisition par leur
filiale commune Agos de ProFamily S.p.A., filiale de Banco BPM
qui produit notamment les crédits à la consommation distribués
dans le réseau de BPM, pour un montant total de 310 millions
d'euros, précise le texte.             
    
    * SANOFI           pourrait annoncer cette semaine à des
représentants du personnel du géant pharmaceutique français un
plan de départs volontaires qui se traduira par la suppression
de plus de 500 postes, rapporte le Journal du dimanche here.
             
    
    * SKF           est parvenu à un accord à l'amiable avec
DAIMLER            sur la participation présumée du groupe
d'ingénierie suédois à un cartel de roulements à billes, mettant
ainsi un terme aux différends qui l'opposaient à divers
constructeurs automobiles.             
    
    * DEUTSCHE BANK            ne court pas le risque d'être
rachetée, a déclaré Christian Sewing, président du directoire de
la première banque allemande, dont le titre a touché un plus bas
historique vendredi à la suite de deux journée de perquisitions
dans les locaux de l'établissement, dans le cadre d'une enquête
de blanchiment d'argent liée aux "Panama papers".             
    
    * BASF            et le groupe de capital-investissement CVC
Capital Partners explorent la possibilité d'une fusion de leurs
activités dans la chimie de construction, rapporte l'agence
Bloomberg.

    * SIEMENS           , ALSTOM           - Les syndicats de
Siemens pourraient s'opposer à d'éventuelles concessions trop
drastiques exigées par l'Union européenne en échange de son feu
vert au projet de fusion avec Alstom visant à créer un champion
franco-allemand du ferroviaire, rapporte le journal Der Spiegel,
citant des représentants du personnel.             
    
    * VALEURS SUISSES - La Suisse a lancé vendredi un projet
visant à empêcher dès le 1er janvier 2019 le négoce des actions
helvétiques sur les places boursières de l'Union européenne,
signe d'une aggravation d'un conflit avec Bruxelles qui pourrait
porter un coup sévère aux transactions boursières
transfronstalières.             

    * SHOWROOMPRIVÉ           a annoncé lundi le lancement d'une
augmentation de capital d'environ 40 millions d'euros soutenue
par ses fondateurs et le groupe Carrefour          , visant à
accroître sa flexibilité financière.             
    
    * GENFIT           a annoncé lundi le lancement aux
Etats-Unis d'une étude de phase 2 initiée par un investigateur,
évaluant nitazoxanide chez des patients avec fibrose NASH. Le
communiqué : reut.rs/2SpiBF8
 
    
    * SALZGITTER           gagne plus de 6% dans les
transactions en avant-Bourse à Francfort après le relèvement du
conseil d'UBS à "neutre" contre "vendre". 
    
    * LAFARGEHOLCIM         est attendu en hausse de plus de 3%
à l'ouverture après le relèvement du conseil de Deutsche Bank à
"achat" contre "conserver". 
    
    * VALLOUREC           - Morgan Stanley abaisse sa
recommandation à "pondération en ligne" contre "surpondérer" et
revoit son objectif de cours à 3,30 euros contre 11 euros.
    
    * ACCOR           - Bernstein relève son conseil à
"performance de marché" et revoit son objectif de cours à 40
euros contre 37 euros. 
    
    * LEGRAND           - JPMorgan abaisse sa recommandation à
"sous-pondérer" et son objectif de cours à 55 euros contre 57
euros.


        L'AGENDA ÉCONOMIQUE DU JOUR:             

 (Service Marchés)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below