November 29, 2018 / 12:29 PM / 15 days ago

EssilorLuxottica cherchera bien un nouveau DG à partir de 2019

PARIS, 29 novembre (Reuters) - EssilorLuxottica a annoncé jeudi à ses actionnaires qu’il allait se mettre à la recherche d’un nouveau directeur général l’an prochain comme prévu, écartant ainsi les rumeurs d’une lutte de pouvoir au sein de la nouvelle entité née de la fusion du français Essilor et de l’italien Luxottica.

Depuis la finalisation de leur mariage le 1er octobre, le directeur général d’Essilor, Hubert Sagnières, et le fondateur du lunetier italien, Leonardo Del Vecchio, se partagent les commandes du nouvel ensemble pour trois ans.

Un porte-parole de Leonardo Del Vecchio a déclaré le 5 novembre qu’il comptait proposer la candidature de Francesco Milleri, administrateur délégué du lunetier italien, au poste de directeur général d’EssilorLuxottica.

“La recherche (d’un nouveau directeur général) sera initiée en janvier 2019”, a dit Olivier Pécoux, administrateur indépendant, dans une déclaration faite au nom du conseil d’administration. “Une telle nomination (de Francesco Milleri) n’est pas à l’ordre du jour.”

Stefano Grassi, l’un des directeurs financiers d’EssilorLuxottica, avait indiqué le mois dernier que le groupe lancerait la recherche de son futur directeur général en janvier et que des chasseurs de têtes auraient jusqu’à fin 2020 pour trouver un candidat.

Leonardo Del Vecchio, actuellement président exécutif d’EssilorLuxottica, a confirmé jeudi son intention de respecter les termes de la fusion.

EssilorLuxottica, numéro un mondial des lunettes et des verres ophtalmiques, tenait ce jeudi sa première assemblée générale depuis la fusion des deux sociétés.

Le nouvel ensemble, qui dispose d’un important portefeuille de marques telles que Ray Ban, Oakley et Persol, et en exploite d’autres sous licence comme Chanel, est valorisé en Bourse environ 50 milliards d’euros.

Des concurrents plus petits et des opticiens craignent qu’il utilise sa force de frappe pour pousser à l’achat de lunettes et de verres ou lentilles dans un même ensemble.

La Commission européenne a cependant donné en mars son feu vert sans condition à cette fusion, ce qui a amené certains investisseurs et banquiers à imaginer une accélération de la consolidation dans des secteurs proches. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below