November 25, 2018 / 1:39 PM / 20 days ago

France-Vers un plan de départs volontaires pour les hauts fonctionnaires

PARIS, 25 novembre (Reuters) - Gérald Darmanin envisage un plan de départs volontaires pour les hauts fonctionnaires, dans le cadre de la réforme de la fonction publique qui doit faire l’objet d’un projet de loi au premier semestre 2019.

“Je pense qu’il faut que nous mettions en place le principe d’un plan de départ volontaires dans la haute fonction publique”, a déclaré le ministre de l’Action et des Comptes publics dimanche lors du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

“On pourrait imaginer qu’il y ait 500 ou 1.000 (départs). On connaît aujourd’hui un certain nombre de hauts fonctionnaires qui ne sont pas en poste et qui sont payés par la République”, a-t-il poursuivi, en ajoutant que “ça coûte à peu près 100 millions d’euros par an”.

Gérald Darmanin a précisé qu’il soumettrait cette proposition au président de la République et au Premier ministre avec son secrétaire d’Etat Olivier Dussopt, dans le cadre de la réforme prévue “qui va toucher beaucoup d’agents publics, qui sont souvent mal payés et malheureusement nous le constatons, qui sont parfois trop nombreux”.

La piste d’un plan de départs volontaires dans la fonction publique avait déjà été évoquée en février par le Premier ministre.

Le gouvernement, qui compte supprimer 50.000 postes dans la fonction publique d’Etat sur la durée du quinquennat, en a déja prévu 1.600 en 2018 et 4.500 en 2019 et prévoit d’en programmer plus de 10.000 en 2020.

Myriam Rivet, édité par Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below