November 23, 2018 / 7:53 AM / in a month

LEAD 1-Pékin veut des discussions commerciales équitables, les marchés doutent

(Actualisé avec clôture de la Bourse de Shanghai, commentaire et contexte)

PEKIN, 23 novembre (Reuters) - Les discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine doivent être équitables et bénéficier aux deux parties, a déclaré vendredi le vice-ministre chinois du Commerce, Wang Shouwen, alors que les marchés financiers chinois doutent de la possibilité d’un compromis.

Le président chinois, Xi Jinping, et son homologue américain, Donald Trump, devraient s’entretenir des tensions commerciales entre les deux pays à l’occasion du sommet du G20 en fin de semaine prochaine à Buenos Aires.

“Nous espérons que, sur une base de consultations équitables, de bénéfices mutuels et de confiance, nous pourrons faire des efforts communs pour aplanir nos différences et trouver les moyens de résoudre les problèmes”, a dit Wang Shouwen lors d’une conférence à Pékin.

Il a ajouté que des représentants des deux pays étaient en contacts étroits sur instruction de leurs dirigeants respectifs.

A la Bourse de Shanghai, les interrogations sur l’issue du différend commercial entre les deux premières économies mondiales ont contribué à la baisse de 2,49% de l’indice phare SSE Composite vendredi, sa plus lourde perte depuis le 18 octobre, qui porte à près de 22% sa chute depuis le début de l’année.

“Les développements récents ont sapé les anticipations d’un accord commercial lors de la rencontre Xi-Trump”, a résumé Yu Bin, conseiller en investissement chez Zhongtai Securities.

Parmi les éléments qui ont nourri les doutes des investisseurs figure un article publié jeudi par le Wall Street Journal selon lequel les autorités américaines cherchent à convaincre des opérateurs mobiles et des fournisseurs d’accès à internet de pays alliés aux Etats-Unis de prendre leurs distances avec le spécialiste chinois des équipements de réseaux Huawei Technologies.

“SI NOUS POUVONS CONCLURE, NOUS LE FERONS”, DIT TRUMP

Mardi, l’administration américaine avait jugé que la Chine n’avait pas rompu avec ses pratiques commerciales “déloyales”.

Washington demande à Pékin d’ouvrir davantage le marché chinois, d’améliorer la protection de la propriété intellectuelle dont bénéficient les entreprises américaines, de réduire les aides publiques à l’industrie et de diminuer le déficit de la balance commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, qui avoisine 375 milliards de dollars (329 milliards d’euros).

Washington prévoit officiellement de porter dès le 1er janvier à 25% les droits de douane sur quelque 200 milliards de dollars de produits chinois importés aux Etats-Unis et Donald Trump a menacé de taxer l’ensemble des importations en provenance de Chine, soit environ 267 milliards de dollars supplémentaires, si Pékin ne se plie pas aux exigences américaines.

Jeudi, Donald Trump a dit espérer pouvoir annoncer un accord à l’issue de sa rencontre avec Xi Jinping.

“Ce que je peux dire, c’est que la Chine veut vraiment un accord, à cause des droits de douane”, a-t-il dit à Palm Beach, en Floride, où il passait la fête de Thanksgiving.

“La Chine veut conclure un accord; si nous pouvons conclure un accord, nous le ferons”, a-t-il ajouté.

Kevin Yao, Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below