November 22, 2018 / 10:06 AM / 18 days ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 10H00 GMT (22/11)

Le conseil de Nissan se réunit pour évincer Carlos Ghosn

TOKYO - Le conseil d’administration de Nissan se réunit pour limoger son président Carlos Ghosn, en détention depuis lundi au Japon pour des accusations de fraude fiscale, sur fond de tensions au sein de l’alliance entre le constructeur automobile nippon et Renault.

Le journal Asahi Shimbun rapporte jeudi que Carlos Ghosn a demandé par courriel à Greg Kelly, administrateur de Nissan lui aussi sur la sellette, de falsifier ses déclarations de revenus. Le parquet de Tokyo a probablement saisi ses emails et pourrait les utiliser comme preuves, ajoute le journal, qui cite des sources anonymes.

Selon le Yomiuri, plus gros tirage de la presse japonaise qui cite également des sources anonymes, l’enquête interne menée par Nissan a révélé que Carlos Ghosn avait demandé depuis 2002 qu’une somme d’environ 100.000 dollars par an soit versée à sa soeur aînée en rémunération d’une “activité de conseil” fictive.

La France et le Japon ont réaffirmé mercredi leur soutien à l’alliance Renault-Nissan alors qu’un dirigeant de Nissan a exprimé la volonté du constructeur japonais de réduire l’influence de son partenaire français. Le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, recevra son homologue japonais Hiroshige Seko ce jeudi à 16h15.

—-

Brexit: Les ambassadeurs des 27 réunis à Bruxelles

BRUXELLES - Les ambassadeurs des 27 pays membres de l’Union européenne se réunissent jeudi à Bruxelles pour tenter de finaliser la déclaration politique qui doit accompagner l’accord sur le retrait britannique de l’UE et fixer le cadre des futures relations entre Londres et Bruxelles.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE doivent se réunir dimanche en sommet extraordinaire pour valider le projet d’accord sur le Brexit conclu la semaine dernière entre les négociateurs de Londres et de Bruxelles mais de nouveaux points de désaccord sont apparus ces derniers jours entre une partie des pays membres et les Britanniques sur Gibraltar, les marchandises et la pêche, selon des sources diplomatiques.

La Première ministre britannique Theresa May s’est rendue mercredi soir à Bruxelles sans parvenir à régler toutes les questions en suspens. Elle doit retourner samedi dans la capitale européenne pour de nouvelles discussions.

LE POINT sur les négociations du Brexit:

—-

Moscovici pense qu’un accord sera trouvé entre la CE et l’Italie

PARIS - Le commissaire européen aux Affaires économiques et financières Pierre Moscovici s’est dit persuadé jeudi qu’un accord finirait par être trouvé entre la Commission européenne et l’Italie sur son projet de budget 2019 parce qu’il y va de l’intérêt de tous.

“On va travailler, parler encore et je suis persuadé qu’à force on y arrivera”, a-t-il dit lors d’une audition à l’Assemblée nationale.

La Commission européenne a franchi mercredi le premier pas vers une procédure de sanction à l’encontre de l’Italie, jugeant que le projet de budget 2019 élaboré par Rome ne respectait pas les règles en vigueur dans l’Union, mais le gouvernement italien a réaffirmé n’avoir aucune intention de modifier le texte, au risque de prolonger la confrontation avec Bruxelles et de se voir infliger des amendes.

—-

USA-Querelle entre Trump et le président de la Cour suprême

Le président de la Cour suprême américaine, John Roberts, a défendu hier l’indépendance de la justice fédérale après que le président américain Donald Trump a critiqué un juge californien s’étant prononcé contre un décret limitant le droit d’asile signé par Trump.

Cette démarche très rare de la part du représentant de la plus haute juridiction des Etats-Unis, pour protester contre les critiques récurrentes de Donald Trump à l’égard des tribunaux fédéraux, a provoqué une nouvelle salve d’attaques de la part de Trump.

“L’activisme judiciaire, par des personnes qui ne connaissent rien à la sécurité de nos citoyens, met notre pays en péril”, a déclaré Donald Trump dans une nouvelle série de tweets hier, ajoutant qu’il souhaiterait que la cour d’appel fédérale de San Francisco soit “effectivement une juridiction indépendante”.

—-

Concentration record de CO2 dans l’atmosphère en 2017

GENEVE - La quantité de dioxyde de carbone dans l’atmosphère a atteint l’an dernier un nouveau record à 405,5 millions de parties par million, contre 403,3 millions un an plus tôt, et rien n’indique une inversion de tendance, a déclaré jeudi l’Organisation météorologique mondiale dans son bulletin annuel sur les émissions de gaz à effet de serre.

“La science est claire. Sans réduction rapide du CO2 et des autres gaz à effet de serre, le changement climatique aura des conséquences de plus en plus destructrices et irréversibles pour la vie sur Terre. La fenêtre d’opportunité pour agir est pratiquement refermée”, a déclaré le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, dans un communiqué.

—-

France-Macron promet aux maires un “changement de méthode”

PARIS - Emmanuel Macron a promis mercredi à des maires de France “fatigués” et échaudés un “changement de méthode” de travail et de concertation qui doit permettre de tourner la page de seize mois de crispations et d’incompréhensions entre l’exécutif et les édiles qui dénonçaient des “mesures unilatérales”.

A la veille du discours du Premier ministre Edouard Philippe au congrès annuel des maires à Paris, le chef de l’Etat a reçu sous les dorures de la salle des fêtes de l’Elysée quelque 2.000 élus avec lesquels il s’est livré à un jeu de questions-réponses.

“Je sais que votre quotidien n’est pas facile, celui du gouvernement ne l’est pas davantage”, a-t-il déclaré dans ses propos liminaires. Face aux défis, “on a une responsabilité commune, c’est d’être ensemble. Si on n’est pas ensemble, alors on ouvre un formidable boulevard, non pas aux populistes mais aux démagogues”.

—-

L’approvisionnement en gaz assuré cet hiver en France

PARIS - Le système gazier devrait permettre de répondre à la demande de l’ensemble des consommateurs de gaz français cet hiver même en cas de pointe de froid exceptionnelle, selon les prévisions des gestionnaires du réseau de transport publiées ce matin.

GRTgaz et Teréga ont ainsi précisé dans un communiqué qu’ils ne formulaient “pas d’alerte particulière en ce début d’hiver gazier”.

—-

Mondial 2022-Plaintes contre Vinci et sa filiale qatarie

PARIS - Deux ONG, le Comité contre l’Esclavage Moderne (CCEM) et Sherpa, ont annoncé ce matin le dépôt à Paris d’une plainte contre le groupe Vinci sur les conditions dans lesquelles sont construites les infrastructures de la Coupe du monde de football de 2022 au Qatar.

Cette procédure vise également la branche Vinci Construction Grands Projets (VCGP), la filiale qatarie Qatari Diar Vinci Construction (QDVC) ainsi que leurs représentants.

Six anciens employés indiens et népalais sont associés à cette plainte pour travail forcé, réduction en servitude, traite d’êtres humains, travail incompatible avec la dignité humaine, mise en danger délibérée, blessures involontaires et recel, précisent les ONG dans un communiqué.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below