November 16, 2018 / 11:23 AM / 23 days ago

ECLAIRAGE-Le marché chinois des camions électriques attise les convoitises

* La start-up Singulato construit une usine de camions électriques

* Foton examine les moyens de développer sa gamme-sources

* Nissan et Renault cherchent à augmenter leurs ventes de fourgonnettes

* Subventions et lutte contre la pollution modifient les usages

* Le dynamisme du e-commerce de bon augure aussi pour ce marché

par Norihiko Shirouzu

PEKIN, 16 novembre (Reuters) - Sa future usine commence juste à sortir de terre dans la province chinoise du Hunan mais la start-up Singulato Motors a de grandes ambitions : assembler 50.000 fourgonnettes électriques par an pour profiter de la demande grandissante en Chine pour les véhicules utilitaires et les camions électriques.

A l’instar de Renault et Nissan déjà positionnés sur ce créneau via des coentreprises, de plus en plus de constructeurs automobiles présents en Chine estiment qu’il est temps d’investir dans un marché favorisé par les restrictions antipollution de plus en plus strictes, des subventions généreuses et l’engouement pour le e-commerce qui dope les ventes de camionnettes de livraison.

“Nous pensons que la Chine est à l’aube d’une révolution des utilitaires électriques”, a déclaré Shen Haiyin, cofondateur de Singulato, lors d’un entretien à Reuters. “A bien des égards, l’ère du véhicule électrique pourrait arriver plus vite avec les utilitaires qu’avec les voitures de tourisme.”

Singulato doit lancer sa première voiture électrique d’ici la mi-2019 et espère ouvrir son usine de camions électriques d’ici 2020. Shen Haiyin envisage deux modèles principaux susceptibles d’intéresser les entreprises de e-commerce et de logistique : un petit fourgon de livraison urbaine de la taille du Ford Transit ou du Toyota HiAce, et un camion de livraison de moins de deux tonnes.

Les camions électriques excitent moins l’imaginaire du public que les premiers prototypes de voitures électriques de Tesla, par exemple, mais ils sont préconisés depuis longtemps par les experts de l’industrie automobile.

Ceux-ci estiment que les batteries électriques, du fait de leur poids élevé et des distances limitées qu’elles permettent de parcourir, trouvent plus naturellement leur place dans des camions destinés à de courtes distances, notamment les fourgonnettes de livraison en zones urbaines et les camions utilisés pour des itinéraires prédéterminés ou au moins prévisibles.

L’an dernier, 200.000 utilitaires légers électriques ont été vendus en Chine, soit environ 6% du marché des camions de moins de six tonnes.

RENAULT ET NISSAN OFFENSIFS

Nissan, l’un des premiers à développer en Chine une gamme de camions électriques grâce à sa coentreprise avec Dongfeng Motor , estime que la demande quadruplera d’ici quatre à cinq ans pour les camionnettes électriques. D’ici 2022, sa JV veut sextupler ses ventes d’utilitaires électriques pour les porter à 90.000.

Renault, son partenaire d’alliance, est aussi de la partie. Sa nouvelle coentreprise avec Brilliance China Automotive Holdings prévoit de commercialiser trois fourgonnettes de livraison électriques en deux ans, en commençant l’année prochaine.

Les constructeurs chinois Geely et BYD , dans lequel l’homme d’affaires américain Warren Buffet a investi, proposent aussi des camions et des fourgonnettes électriques, dans des volumes qui restent cependant assez faibles.

Foton, qui fait partie du groupe BAIC, le plus grand constructeur chinois de camions de moins de six tonnes, envisage également de se développer dans les fourgonnettes de livraison électriques, selon des sources au fait du dossier.

En août, des dirigeants de Foton ont discrètement consulté à Tokyo un ingénieur de renom, aujourd’hui retraité d’un groupe automobile japonais, sur un projet de mini-fourgonnette électrique à 50.000 yuans (6.350 euros), selon deux personnes présentes à la réunion.

“C’était la deuxième visite depuis la fin de l’an dernier”, a dit l’une d’elles. “Ils sont sérieux.”

Un représentant de Foton s’est refusé à tout commentaire. Foton commercialise quelques utilitaires électriques mais dans des volumes encore restreints, de 800 unités environ en 2017.

“AVENIR PROMETTEUR”

La croissance du marché des camions électriques va de pair avec les efforts de Pékin et des autorités locales chinoises pour promouvoir les véhicules électriques, à la fois pour développer l’industrie automobile nationale en retard sur les concurrents étrangers dans les domaines du moteur à combustion et pour lutter contre la pollution en ville.

Des subventions, allant jusqu’à 100.000 yuans rien que pour la part gouvernementale, contribuent à transformer les usages. Le véhicule électrique le plus populaire de Nissan, le fourgon Dongfeng D94, est éligible à des subventions qui vont jusqu’à 80.000 yuans au total et permettent de réduire d’un tiers environ son prix d’achat.

Une vingtaine de villes, dont Pékin, Shanghai et Guangzhou, ont mis en place des restrictions de circulation en centre-ville pour les camions roulant à l’essence ou au diesel. Pékin, par exemple, a interdit en 2017 aux gros camions de pénétrer dans le centre-ville entre 6h et 23h et, en 2019, les véhicules diesel et certains autres utilitaires seront soumis à des restrictions supplémentaires.

“Nous misons sur le camion électrique car très bientôt, seuls les camions et fourgonnettes électriques seront autorisés à entrer dans les centres-villes”, a déclaré un responsable de Nissan en Chine, qui a requis l’anonymat.

“Avec la croissance continue du commerce électronique, nous pensons que l’avenir est prometteur pour les fourgonnettes de livraison électriques.” (Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below