November 14, 2018 / 12:14 PM / a month ago

Wirecard relève ses prévisions mais le free cash flow inquiète

FRANCFORT, 14 novembre (Reuters) - Wirecard a relevé mercredi son objectif de profit annuel après un bond de son bénéfice net au troisième trimestre, soutenu par l’essor du commerce électronique et des paiements numériques, mais la “fintech” allemande souffre en Bourse en raison d’inquiétudes sur sa génération de trésorerie.

L’action à la Bourse de Francfort recule de 3,89% à 150,90 euros vers 11h50 GMT, plus forte baisse de l’indice Dax (-0,35%) et l’un des plus forts replis du Stoxx 600 (-0,41%).

Mark Taylor, de Mirabaud Securities, estime que, malgré les bons chiffres sur le bénéfice et le relèvement de la prévision annuelle, les prévisions concernant le free cash flow sont légèrement floues.

“Les chiffres affichés sont bons et le groupe a relevé sa prévision, mais le diable se cache dans les détails et il y a quelques éléments étranges dans la prévision de free cash flow”, a-t-il déclaré.

La croissance réelle de Wirecard a également commencé à ralentir, a-t-il ajouté, faisant remarquer que le “vent a tourné” avec certains traders devenus pessimistes sur la valeur.

“Les gens examinent les détails maintenant”, dit-il.

Wirecard a enregistré au troisième trimestre un bénéfice en hausse de 51% à 97 millions d’euros. Sur neuf mois, le résultat net est en croissance de 48,5% à 250,2 millions d’euros.

“Nous prévoyons une forte croissance de nos activités au quatrième trimestre 2018 ainsi que sur l’exercice 2019 à venir”, a déclaré le directeur général, Markus Braun.

Le groupe allemand s’attend désormais à réaliser sur son exercice fiscal annuel un bénéfice avant intérêts, taxes, dépréciations et amortissements (Ebitda) compris entre 550 et 570 millions d’euros, contre une prévision précédente de 530 à 560 millions d’euros.

Adyen, spécialiste néerlandais du traitement des paiements pour des géants du web comme Netflix, Facebook ou eBay, chute lui aussi, de 9,88%, à 533,80 euros.

Le titre, plus forte baisse du Stoxx 600, est sanctionné car les investisseurs s’attendaient à ce qu’Adyen entre dans la composition de l’indice MSCI à l’occasion de son renouvellement. (Arno Schütze Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below