November 9, 2018 / 2:56 PM / a month ago

BOURSE-Wall Street recule, Chine, Fed et pétrole favorisent la baisse

9 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse pour la dernière séance de la semaine avec le repli des cours du pétrole, au lendemain des annonces de la Réserve fédérale, qui prévoit toujours une poursuite de la hausse graduelle de ses taux, et après des indicateurs chinois jugés préoccupants.

Les investisseurs sont notamment inquiets de l’annonce d’un nouveau ralentissement de l’indice des prix à la production en Chine et d’une baisse des ventes automobiles, qui ravive les inquiétudes sur la croissance de la deuxième économie mondiale.

L’indice Dow Jones perd 159,53 points, soit 0,61%, à 26.031,69 points.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,76% à 2.785,47 points et le Nasdaq Composite perd 1,05% à 7.451,95 points.

Les cours du brut reculent, pénalisés par les craintes de surabondance de l’offre dans un contexte de possible ralentissement à venir de la demande.

Le Brent perd plus de 1,8% et retombe sous la barre des 70 dollars pour la première fois depuis sept mois. Le brut léger américain (WTI), évolue autour de 59,45 dollars, en repli de plus de 2%.

Le repli du WTI depuis le pic du 3 octobre est désormais supérieur à 20%, une chute synonyme de “marché baissier” (“bear market”).

L’indice S&P du secteur de l’énergie perd 1,78%, le titre Chevron affichant un repli de 1,16% tandis qu’Exxon Mobil cède 1,34%.

Sur le marché obligataire, les rendements des bons du Trésor américain ont réduit leurs pertes après l’annonce par le département du Travail d’une hausse plus forte que prévu des prix à la production en octobre, plus forte hausse mensuelle depuis six ans.

Les investisseurs attendent désormais la première estimation de l’indice de confiance du Michigan pour le mois de novembre.

Sur le marché des changes, le dollar est quasiment à l’équilibre (+0,02%) face à un panier de devises de référence.

Parmi les sociétés ayant publié leur résultats, Walt Disney gagne 2,46%, la meilleure performance du Dow, après un bénéfice et un chiffre d’affaires trimestriels supérieurs aux attentes.

Finisar, fournisseur d’Apple, grimpe de 15% après l’annonce de son rachat par le fabricant de composants optiques et laser II-VI (-17%) pour environ 3,2 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros).

Le groupe à la pomme, lui, cède 2,1%, la plus forte baisse du Dow.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Laetitia Volga, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below