November 7, 2018 / 10:22 AM / in a month

BOURSE-M6 chute, déception sur les résultats trimestriels

PARIS, 7 novembre (Reuters) - Le titre M6 évolue en nette baisse mercredi, à contre-courant de la Bourse de Paris, les analystes sanctionnant l’annonce de résultats trimestriels en demi-teinte.

A 11h15, l’action du groupe de médias perd 5,11% à 16,54 euros, enregistrant la plus forte baisse du SBF 120, qui avance de 1,48% au même moment.

Le titre s’achemine vers sa plus forte baisse en une séance depuis la fin août 2017.

M6 a annoncé mardi un chiffre d’affaires de 997 millions d’euros au titre des neuf premiers mois de l’année. Sur le seul troisième trimestre, le groupe a dégagé un chiffre d’affaires consolidé de 293,8 millions d’euros, en hausse de 13,1%.

Sur la même période, le résultat opérationnel courant est ressorti à 32,6 millions d’euros, en baisse de 12,1%, un chiffre légèrement inférieur aux attentes des analystes.

L’Ebita du groupe est “un peu inférieur à ce que nous attendions (38 millions d’euros hors Girondins de Bordeaux)”, pointent les analystes d’Oddo. “L’écart a deux principales origines: une croissance publicitaire un peu inférieure à notre attente (un million d’euros d’écart) et un coût de grille assez nettement supérieur à notre attente”.

Le groupe souffre de la comparaison avec son concurrent TF1 (+3,34%), qui a pleinement bénéficié des retombées de la Coupe du monde de football en enregistrant un chiffre d’affaires publicitaire en hausse de plus de 6% au troisième trimestre, quand les recettes publicitaires de M6 n’ont augmenté que de 0,4% sur la période.

Une croissance jugée “modeste” par les analystes de Kepler Cheuvreux, qui tablaient sur un gain de 1%, mais conforme au consensus de +0,3%.

De leur côté, les analystes de Barclays, qui déplorent un chiffre d’affaires trimestriel inférieur de 3% à leurs attentes, abaissent leur prévisions de bénéfice par action de 1,9% pour cette année, de 2,6% pour 2019 et de 3,2% en 2020.

Ils ajustent leur objectif de cours à 23,50 euros contre 24,50 euros mais restent à “surpondération” sur la valeur en raison du potentiel d’amélioration des revenus publicitaires, de la réforme audiovisuelle et des réinvestissements possibles à la suite de la vente des Girondins et de monAlbumPhoto.

Les analystes d’Oddo, qui restent à l’achat sur la valeur, estiment que la cession pour 100 millions d’euros des Girondins de Bordeaux, dont la finalisation a été annoncée mardi soir, est une bonne nouvelle pour M6 qui supprime ainsi “un foyer de pertes”.

“La cession des Girondins de Bordeaux va permettre au groupe d’afficher un profil de rentabilité plus attractif et une forte capacité d’investissement en 2019 (supérieur au 200 millions d’euros)”, écrivent-ils dans une note. (Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below