November 5, 2018 / 1:44 PM / a month ago

La volatilité et la hausse des rendements sont de bons signes-Poloz (BoC)

LONDRES, 5 novembre (Reuters) - La volatilité des marchés financiers, l’appréciation du dollar américain et la remontée des rendements obligataires sont autant de signes d’un retour à la normale des marchés et non des symptômes d’un problème de fond, a déclaré lundi Stephen Poloz, le gouverneur de la Banque du Canada (BoC).

Les grandes banques centrales ayant entamé le retrait des soutiens en place depuis une décennie, les rendements des obligations à long terme augmentent et les marchés actions renouent avec un niveau de volatilité plus normal tandis que le dollar américain s’apprécie, reflétant la vigueur de l’économie des Etats-Unis, a-t-il dit devant un parterre de dirigeants d’entreprise à Londres.

“Ces caractéristiques ne traduisent en aucune manière des perspectives économiques sombres, elles constituent plutôt des symptômes bienvenus de normalisation”, a-t-il ajouté.

Il a réaffirmé dans son discours la nécessité d’une poursuite de la hausse des taux d’intérêt de la Banque du Canada. Cette dernière a déjà relevé ses taux à cinq reprises au cours des 15 derniers mois, alors qu’elle les avait ramenés pratiquement à zéro à la suite de la crise financière et de la récession il y a dix ans.

“Les investisseurs ne peuvent plus s’attendre à ce que les rendements soient annihilés par des politiques monétaires extraordinaires”, a également dit le gouverneur de la BoC.

Il a reconnu que la baisse récente des cours de Bourse avait conduit certains observateurs à s’interroger sur la possibilité que “de nombreuses prévisions économiques, y compris les nôtres, soient trop optimistes”.

Mais selon lui, “il est tout simplement naturel qu’il faille s’attendre à une volatilité accrue des cours des actions avec le retrait des soutiens (monétaires)”.

“Si les investisseurs en arrivent à la conclusion que les bénéfices attendus (...) doivent être pondérés par la hausse des taux d’intérêt, cela réduit naturellement le prix qu’ils sont prêts à payer pour une action donnée”, a-t-il dit. (Marc Jones et Tom Finn; Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below