October 31, 2018 / 12:30 PM / a month ago

La Chine annonce des mesures pour soutenir l'activité

PEKIN, 31 octobre (Reuters) - Le Parti communiste chinois d’un côté, le gouvernement de l’autre, ont promis mercredi de nouvelles mesures de soutien à l’économie en réponse au ralentissement de l’activité dû en partie à la guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Les autorités chinoises ont déjà pris de nombreuses initiatives ces derniers mois pour relancer l’activité, notamment en réduisant les exigences de fonds propres des banques, en baissant la fiscalité ou en augmentant les dépenses d’infrastructures.

“La pression baissière sur l’économie s’est accrue. Certaines entreprises connaissent davantage de difficultés opérationnelles”, a rapporté l’agence Chine nouvelle en rendant compte d’une réunion du Politburo, principal organe de décision du Parti communiste, qui s’est tenue sous la présidence du chef de l’Etat Xi Jinping.

“Nous devons attacher une grande importance à cela (...) et prendre des mesures appropriées.”

Le gouvernement s’emploiera à stabiliser l’emploi, la finance, le commerce extérieur et l’investissement, a déclaré le Politburo, en réaffirmant la nécessité d’une politique budgétaire proactive et d’une politique monétaire prudente.

La Chine accueillera parallèlement les investissements étrangers et préservera les intérêts des firmes étrangères, a-t-il ajouté.

Le gouvernement s’emploiera aussi à résoudre les difficultés des petites et moyennes entreprises et à promouvoir le développement des marchés des capitaux, a encore fait savoir le Politburo.

Le Conseil des affaires d’Etat, principal organe du gouvernement central, a annoncé de son côté une hausse des investissements publics dans de grands projets d’infrastructures afin de stimuler la demande intérieure.

La Chine investira dans des “points faibles” comme les chemins de fer, le réseau autoroutier, la distribution d’eau, les aéroports, l’énergie, l’écologie et l’habitat, tout en encourageant les banques commerciales à prêter davantage, a-t-il indiqué dans un communiqué qui réitère des engagements passés.

Les autorités chinoises ont autorisé sur le seul troisième trimestre un total de 45 projets d’une valeur de 437,4 milliards de yuans (55,3 milliards d’euros), représentant les deux tiers des approbations depuis le début de l’année.

Mais même si ces projets obtiennent des financements rapides, les économistes notent qu’il faudra du temps pour qu’ils aient un effet positif sur l’économie.

La croissance du secteur manufacturier chinois a ralenti en octobre à son rythme le plus bas depuis plus de deux ans, affectée par la faiblesse de la demande intérieure et extérieure, selon l’enquête officielle PMI menée auprès des directeurs d’achats.

La deuxième économie mondiale a enregistré au troisième trimestre une croissance de 6,5% en rythme annuel, la plus faible depuis le premier trimestre 2009, et nombre d’économistes s’attendent à une nouvelle dégradation des conditions d’activité dans les prochains mois. (Stella Qiu et Ryan Woo, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below