November 6, 2018 / 8:35 AM / 19 days ago

Allemagne/Indicateurs-Nouveau plus bas pour le chômage à 5%

BERLIN/FRANCFORT, 29 novembre (Reuters) - Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois:

* LE CHÔMAGE BAISSE PLUS QU’ATTENDU ET REVIENT À 5%

29 novembre - Le nombre de demandeurs d’emploi en Allemagne a diminué plus qu’attendu en novembre, faisant retomber le taux de chômage à un nouveau plus bas historique, montrent les statistiques officielles publiées jeudi.

L’Office fédéral du travail a fait état d’une baisse de 16.000 du nombre de demandeurs d’emploi en données corrigées des variations saisonnières (CVS), à 2,276 millions. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un recul de 10.000 seulement.

Le taux de chômage est revenu à 5%, son plus bas niveau depuis la réunification de l’Allemagne en 1990.

Tableau

* LE MORAL DES MÉNAGES BAISSE PLUS QUE PRÉVU

28 novembre - Le moral des ménages allemands s’est dégradé davantage que prévu à l’approche du mois de décembre, les conflits commerciaux et la perspective de voir le Royaume-Uni quitter l’Union européenne paraissant peser sur les dépenses des consommateurs de la première économie de la zone euro.

L’indice de l’institut GfK de Nuremberg publié mercredi est tombé à 10,4 contre 10,6 il y a un mois.

Les économistes interrogés par Reuters s’attendaient à un indice en léger recul, à 10,5.

Le sous-indice mesurant les attentes des consommateurs a reculé lui aussi, pour le deuxième mois consécutif, à 17,4.

“L’affaiblissement de l’économie allemande au troisième trimestre n’est pas sans effet sur les attentes économiques des consommateurs”, commente Rolf Buerkl, de l’institut GfK.

Tableau de la statistique

* LE CLIMAT DES AFFAIRES BAISSE ENCORE EN NOVEMBRE-IFO

26 novembre - L’indice du climat des affaires s’est dégradé un peu plus fortement que prévu en novembre en Allemagne, reflétant une opinion moins positive des chefs d’entreprise sur les perspectives de croissance de la première économie d’Europe, montre l’enquête mensuelle de l’institut Ifo publiée lundi.

L’indice du climat des affaires calculé par l’Ifo s’est établi à 102,0, en baisse pour le troisième mois d’affilée, contre 102,9 (révisé de 102,8) en octobre et 102,3 attendu en moyenne par les économistes interrogés par Reuters.

“Le sentiment des entreprises allemandes s’est encore dégradé ce mois-ci”, a déclaré Clemens Fuest, le président de l’Ifo. “Les entreprises ont revu à la baisse leur perception de la situation actuelle, qui était il est vrai à un niveau élevé. Leur anticipations se sont aussi assombries.”

L’enquête Ifo et d’autres indicateurs laissent entrevoir une croissance économique de 0,3% tout au plus au quatrième trimestre, après la contraction de 0,2% intervenue en juillet-septembre, a-t-il ajouté.

Dans l’enquête Ifo, le sous-indice mesurant le jugement des chefs d’entreprise sur la situation actuelle a baissé mais un peu moins que prévu, à 105,4 contre 106,1 en octobre (révisé de 105,9) et 105,3 attendu par les économistes.

Celui des anticipations ressort à 98,7 contre 99,7 en octobre (révisé de 99,8) et un consensus de 99,2.

Tableau

Développé

* CONTRACTION CONFIRMÉE DE 0,2% DU PIB AU T3

23 novembre - L’économie allemande a subi au troisième trimestre sa première contraction depuis plus de trois ans, principalement à cause d’un ralentissement des exportations, confirment vendredi les statistiques détaillées du produit intérieur brut.

Le PIB de la première économie d’Europe a reculé de 0,2%, un chiffre conforme à la première estimation publiée le 14 novembre. Il n’avait plus subi de baisse depuis le premier trimestre 2015.

Sur un an, sa croissance ressort à 1,1% en données brutes comme en données corrigées des variations saisonnières (CVS).

Le détail des statistiques montre notamment une contribution négative d’un point de pourcentage du commerce extérieur à l’évolution globale du produit intérieur brut. Les exportations ont en effet diminué de 0,9% alors que les importations augmentaient de 1,3%.

Tableau

Développé

* PRIX À LA PRODUCTION +3,3% ANNUELS EN OCTOBRE

20 novembre - Les prix à la production ont augmenté de 0,3% en octobre d’un mois sur l’autre et de 3,3% sur 12 mois, a annoncé l’Office fédéral de la statistique mardi.

Ces variations sont exactement conformes aux attentes.

En septembre, ces prix avaient augmenté de 0,5% mensuellement et de 3,2% annuellement.

* LES INVESTISSEURS N’ATTENDENT PAS DE REBOND IMMINENT-ZEW

13 novembre - Le moral des investisseurs allemands s’est stabilisé à un niveau bas en novembre et ils n’attendent pas de rebond rapide de l’activité après le coup de mou du troisième trimestre, montre l’enquête mensuelle publiée mardi par l’institut ZEW.

L’indice ZEW est légèrement remonté à -24,1 points ce mois-ci après -24,7 en octobre, alors que les économistes prévoyaient en moyenne une nouvelle détérioration à -25,0.

Le sous-indice des conditions actuelles a chuté à 58,2 contre 70,1 en octobre, bien inférieur au consensus Reuters qui le donnait à 65,0.

“Les chiffres de la production industrielle, des ventes au détail et du commerce extérieur témoignent d’une faible évolution de l’économie allemande au troisième trimestre”, déclare dans un communiqué Achim Wambach, président de l’institut d’études économiques. “Les anticipations des participants à l’enquête pour les six prochains mois ne montrent aucune amélioration. Cela signifie qu’ils ne prévoient pas pour le moment de reprise rapide de l’activité.”

* INFLATION IPCH CONFIRMÉE À +0,1% EN OCTOBRE, +2,4% L’AN

13 novembre - L’indice des prix à la consommation harmonisé aux normes européennes (IPCH) a été confirmé à 2,4% en octobre en variation annuelle, au plus haut depuis février 2012, a annoncé mardi l’Office fédéral de la statistique.

D’un mois sur l’autre, l’inflation est également confirmée à +0,1%.

En données non harmonisées, la hausse des prix à la consommation ressort à 0,2% d’un mois sur l’autre et à 2,5% sur un an.

Ces chiffres confirment les données provisoires publiées le 30 octobre.

Tableau

* L’EXCÉDENT COMMERCIAL SE RÉDUIT, CONSÉQUENCE DES FRICTIONS COMMERCIALES

8 novembre - Les exportations ont contre toute attente diminué en septembre, et plus que des importations qui étaient elles aussi anticipées en hausse, ce qui se traduit par une contraction de l’excédent commercial dans un contexte de frictions commerciales avec les Etats-Unis.

Ces frictions ont pour conséquence de freiner l’un des moteurs de croissance traditionnels de la première économie européenne.

L’Office fédéral de la statistique a annoncé jeudi que les exportations ajustées avaient diminué de 0,8% en septembre d’un mois sur l’autre, tandis que les importations avaient baissé de 0,4%.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient une hausse des exportations de 0,3% et une hausse des importations de 0,8%.

L’excédent commercial CVS ressort à 17,6 milliards d’euros contre 18,2 milliards en août et 18 milliards attendus.

* HAUSSE DE 0,2% DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE

7 novembre - La production industrielle en septembre a augmenté légèrement plus que prévu, une donnée rassurante sur la santé de la première économie d’Europe au troisième trimestre, selon des données officielles publiées mercredi.

Selon le ministère de l’Economie, cette production a augmenté de 0,2% en septembre, après une hausse de 0,1% en août (révisée par rapport à une baisse de 0,3% annoncée en estimation initiale) et alors que les économistes interrogés par Reuters avaient une projection moyenne de +0,1%.

* LES COMMANDES À L’INDUSTRIE SURPRENNENT À LA HAUSSE

6 novembre - Les commandes à l’industrie allemande ont progressé contre toute attente en septembre grâce à une augmentation de la demande intérieure ainsi que de celle en provenance des autres pays de la zone euro.

Ces commandes ont augmenté de 0,3% en septembre alors que les analystes attendaient une contraction de 0,6%, montrent les données publiées par Destatis, l’office fédéral de la statistique.

La progression enregistrée en août a été révisée à la hausse, à 2,5% contre 2%.

Tableau

Les indicateurs publiés en octobre (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below