October 23, 2018 / 2:30 PM / 2 months ago

LEAD 1-Schroders et Lloyds s'allient dans la gestion de fortune

(Actualisé avec des citations, précisions)

LONDRES, 23 octobre (Reuters) - Lloyds Banking Group et Schroders ont annoncé mardi une alliance dans la gestion de fortune avec pour ambition de changer la manière dont les Britanniques épargnent et investissent.

Schroder, deuxième gérant d’actifs britannique, et Lloyds, premier établissement de crédit aux particuliers en Grande-Bretagne, avaient dit ce mois-ci discuter d’une coentreprise.

Antonio Horta-Osorio, le directeur général de Lloyds, et Peter Harrison, son homologue de Schroders, ont salué la plus grosse opération intervenue dans le secteur financier britannique depuis plusieurs années.

Lloyds créera une coentreprise de planification financière avec Schroders, le gérant d’actifs ayant en outre scellé avec la banque un juteux contrat d’investissement de 80 milliards de livres (91 milliards d’euros).

La banque sera majoritaire dans cette coentreprise, avec une participation de 50,1%, Schroders ayant le reste.

Prévue pour être opérationnelle d’ici la fin du premier semestre 2019, cette coentreprise combinera le savoir faire et la technologie de Schroders dans la gestion de fortune et l’investissement avec la base de clientèle et le réseau de distribution de Lloyds.

“Le but est de devenir l’un des trois premiers intermédiaires de planification financière britannique dans les cinq ans”, a dit Antonio Lorenzo, directeur de la gestion de fortune et de l’assurance de Lloyds et directeur général de la filiale Scottish Widows.

Antonio Lorenzo sera président de la nouvelle structure et James Rainbow, de Schroders, en sera le directeur général.

Lloyds transférera de sa filiale de gestion de fortune à la coentreprise 13 milliards de livres d’actifs, ainsi que les conseillers attachés.

Des actifs de clients privés représentant dans les 400 millions de livres seront en outre transférés chez Schroders dès que possible.

Les 80 milliards de livres que représentent l’opération étaient auparavant intégrés dans un package de 109 milliards de livres d’actifs gérés par Standard Life Aberdeen, dont Lloyds a retiré le mandat de gestion cette année. (Emma Rumney Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below